Nabilla : « repos » et « reconstruction » pour la bimbo

Nabilla : « repos » et « reconstruction » pour la bimbo
Nabilla : « repos » et « reconstruction » pour la bimbo
Nabilla aspire à la tranquillité, quelques jours après avoir été libérée, jeudi 18 décembre, de la maison d'arrêt de Versailles (Yvelines) ou elle était placée en détention provisoire depuis le 9 novembre. Son attachée de presse demande aux médias de respecter le choix de la jeune femme de « se retirer momentanément de la scène médiatique ».
A lire aussi


Mise en examen pour tentative de meurtre sur son compagnon Thomas, Nabilla a été libérée de la maison d'arrêt de Versailles, jeudi 20 décembre, où elle avait été placée en détention provisoire cinq semaines plus tôt. La jeune femme est toutefois placée sous contrôle judiciaire jusqu'à la tenue de son procès, prévue pour la fin de l'année 2015.

L'attachée de presse de l'ex-chroniqueuse de TPMP a appelé les médias à respecter la vie privée et le repos de la bimbo désormais dehors. « Après 5 semaines de détention provisoire, Nabilla a besoin de se reposer et de se retrouver. Elle privilégiera son repos et sa reconstruction après une épreuve des plus difficiles », indique-t-elle. Et de poursuivre : « Sa famille et ses proches remercient vivement les médias et les journalistes de respecter le choix de Nabilla de se retirer momentanément de la scène médiatique ».

Un « choix » qui n'en est pas vraiment un étant entendu que le contrôle judiciaire de l'ex-vedette de téléréalité lui impose de garder le silence sur l'affaire.