DSK libre : Anne Sinclair et son mari s'offrent un week-end de détente dans Manhattan

DSK libre : Anne Sinclair et son mari s'offrent un week-end de détente dans Manhattan
DSK libre : Anne Sinclair et son mari s'offrent un week-end de détente dans Manhattan
Dans cette photo : Anne Sinclair
Cela fait plus d'un mois que l'exemplaire Anne Sinclair et son époux DSK sont assignés à résidence en attendant que celui-ci soit innocenté dans l'affaire qui l'oppose à la femme de chambre Nafissatou Diallo. Depuis le coup de théâtre de la semaine dernière et la libération sur parole de l'ex-patron du FMI, le couple s'est offert quelques escapades bien mérités dans la Grosse pomme ce week-end.
A lire aussi

Vendredi soir, à la sortie du tribunal, on avait pu voir Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn souriants, soulagés qu'éclate enfin la vérité dans l'affaire Nafissatou Diallo. Libéré sur parole, DSK s'est alors vu retirer le bracelet électronique qu'il devait porter en permanence, ainsi que l'interdiction de quitter sa luxueuse résidence de Tribeca.

Ce soir-là, ils se sont donc rendus dans un restaurant italien apprécié des people, et de Madonna en particulier, accompagnés d'un couple d'amis. Selon les témoins, Anne Sinclair était radieuse et riait aux éclats, et des clients du restaurant sont venus témoigner leur soutien au couple, qui s'est restauré de pâtes aux truffes et de vin rouge. Le lendemain, vers 14h, Dominique Strauss Kahn, toujours élégant, en costume, et Anne Sinclair, vêtue d'une chemise et d'un pantalon marron, se sont engouffrés dans une voiture sous l'oeil des nombreux photographes massés devant leur maison.

Puis s'est engagée une course-poursuite dans New-York entre les photographes en deux roues et la berline, qui a fini par s'engouffrer dans l'immeuble de CNN. Une rumeur d'interview-surprise a alors enflé. Et pourtant, le couple a juste profité de cette escale dans le parking pour changer de voiture, et n'a pas fait de déclaration depuis.

Dimanche, c'est une Anne Sinclair souriante, protégée des quelques gouttes qui tombaient ce jour-là sur la ville par un parapluie, qui s'est rendue avec une amie au Metropolitan Museum de New York, pour une sortie que l'on imagine beaucoup plus détendue que celles qui ont précédé les récentes révélations. Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair devront-ils attendre l'audience du 18 juillet pour récupérer le passeport grâce auquel ils pourraient enfin rejoindre la France et leur appartement de la Place des Vosges ou une nouvelle audience surprise aura-t-elle lieu avant ?

En attendant, la liberté rendue à l'accusé DSK est toute relative, tant ses gestes et déplacements restent sous haute surveillance... des médias.

VOIR AUSSI

DSK peut-il revenir en politique ?
Affaire DSK : la plaignante aurait menti, DSK doit comparaître
DSK libéré sur parole, les poursuites sont maintenues
Affaire DSK : pas de suspension des primaires PS selon Hamon
Le féminisme aujourd’hui
Affaire DSK : Osez le féminisme dénonce le déballage sexiste