Affaire DSK : Qui est vraiment Kenneth Thompson, l’avocat de Nafissatou Diallo ?

Affaire DSK : Qui est vraiment Kenneth Thompson, l’avocat de Nafissatou Diallo ?
Affaire DSK : Qui est vraiment Kenneth Thompson, l’avocat de Nafissatou Diallo ?
Arrivé sur le tard dans l’affaire DSK, Kenneth Thompson, l’avocat de Nafissatou Diallo, s’est fait un nom en obtenant des dédommagements monumentaux ( bien souvent en matière de discriminations raciales) devant la justice new-yorkaise. Portrait d’un avocat aussi talentueux que charismatique.
A lire aussi
Affaire DSK : Nafissatou Diallo attaque le New York Post en justice
justice
Affaire DSK : Nafissatou Diallo attaque le New York Post...

Kenneth Thompson a grandi au milieu des HLM de Harlem. Elevé par sa mère, première femme policière de New York en 1970, il a fait ses études au John Jay College. Détenteur d’une bourse pour la fac de droit de l’Université de New York, il entre au barrerau en 1993. Premier coup d'éclat, il se fait remarquer pour son rapport d’investigation dans la tuerie de Waco ( suicide des membres d'une secte après l'intervention ratée de policiers).

Rapidement, il devient procureur fédéral à Brooklyn. Kenneth Thompson sera en charge du réquisitoire de l’affaire Louima dans laquelle un Haïtien avait subi les sévices de policiers. Thompson, dans sa plaidoirie, a élargi le débat en partant d’une simple bavure policière pour en faire une critique plus globale de la politique menée par le maire de New York de l’époque, Rudy Giuliani. Il parviendra à faire condamner le principal tortionnaire à 8 millions et demi de dollars.

Il est également connu pour avoir permis la réouverture du dossier Emmett Till, un ado noir lynché en 1955 dans l’Etat du Mississipi.  Sollicité par son ami Keith Beauchamp, le réalisateur d’un documentaire sur cette affaire, il est parvenu  à retrouver les meurtriers d’Emmet Till près de cinquante années après les faits.

Il a réussi cet exploit juridique et judiciaire en sollicitant son carnet d’adresses allant du sénateur de New York de l’époque, Charles Sumer, au chargé des droits civiques du département de la justice du président Bush. Ami du pasteur A.R. Bernard, la  figure incontournable du Christian Cultural Center, Kenneth Thompson a su se faire un nom au sein de la communauté noire new-yorkaise.

En 2003, il se lance dans le privé afin de se spécialiser dans les procès pour discrimination sexuelle et raciale. Il défendra notamment des ouvrières contre le harcèlement subi par la direction de leur usine.

Cofondateur du cabinet Thompson Widgor & Gilly, le brillant avocat aime vanter ses talents à la barre à en juger par le site internet de son cabinet, vitrine de ses exploits.

Malgré tout son talent, Kenneth Thompson se trouve dans une position délicate suite aux révélations faites par le procureur Cyrus Vance Jr. sur les différents mensonges concernant le passé de Nafissatou Diallo.

Kenneth Thompson, bien conscient de la tournure que prend l’affaire, est passé à l’offensive en s’en s’attaquant directement au procureur Cyrus Vance. Celui qui a fait trembler la police new-yorkaise, qui a dénoncé des patrons d’usine, qui a réouvert des affaires classées depuis cinquante ans, compte bien utiliser tout son talent et son réseau new-yorkais afin de donner un second souffle à l’affaire DSK-Nafissatou Diallo.

Ultime carte dans sa manche, le témoignage poignant de la femme de chambre qu’il nous promet depuis des jours. On attend encore…

VOIR AUSSI

Affaire DSK : Nafissatou Diallo attaque le New York Post en justice

Affaire DSK : l'avocat de Nafissatou Diallo veut un nouveau procureur

Affaire DSK : les cartes magnétiques de Nafissatou Diallo sèment le trouble

Affaire DSK : l'avocat Kenneth Thompson cherche d'autres victimes

DSK libéré sur parole, les poursuites sont maintenues

Affaire DSK : qui est vraiment Cyrus Vance Jr. le procureur de New York ?