Marc-Olivier Fogiel a des implants capillaires

Marc-Olivier Fogiel a des implants capillaires
Marc-Olivier Fogiel a des implants capillaires
Dans cette photo : Marc-Olivier Fogiel
La télévision est un métier d'image. Marc-Olivier Fogiel le sait et ne cache pas avoir eu recours aux implants capillaires. Mais l'animateur du divan est loin d'être le seul à avoir eu recours à la chirurgie esthétique.
A lire aussi
4 produits magiques pour une detox capillaire
News essentielles
4 produits magiques pour une detox capillaire


La scène se passe fin 2011, sur le plateau de l'émission Face à l'actu diffusée sur M6. Ce soir là, Marc-Olivier Fogiel, désormais sur France 3 pour son émission « Le Divan », reçoit Clémentien Autain dans son magazine d'info. Parmi les différents sujets abordés, le monde de la coiffure. La femme politique et militante féministe en profite pour glisser un petit coup de gueule, s'indignant contre les différences de tarifs entre hommes et femmes. Réaction immédiate de l'animateur : « Avec mes implants, moi je paye un peu cher! ».

La scène est restée symbolique de la transparence de Marc-Olivier Fogiel quant à son recours aux implants capillaires. Car à l'inverse de nombre de ses confrères du petit écran, le journaliste qui se serait bien vu en politique, assume pleinement avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Mais il n'est pas le seul : « Chez les hommes de télé, c'est la calvitie qui semble être devenu le point de préoccupation central. Si certains animateurs n'osent pas avouer avoir eu recours à des implants, d'autres ont préféré jouer la carte de l'honnêteté », rappelle ainsi le Figaro.

Et au côté de l'animateur de France 3, ils sont désormais nombreux à ne pas cacher le soin particulier qu'ils accordent à leur coiffure. Nicolas Bedos, le juré de The Voice Florent Pagny, l'animateur Julien Lepers, qui reste pourtant sensible sur le sujet, ou encore le chroniqueur de Touche pas à mon poste Jean-Michel Maire ont tous reconnu avoir recourru à quelques artifices pour éviter d'apparaître dégarni. Un goût pour les confessions qui a peut-être d'ailleurs inspiré Marc-Olivier Fogiel pour sa nouvelle émission diffusée sur France 3.