Kate Winslet s'allie avec d'autres stars pour créer la ligue "anti chirurgie esthétique" !

Kate Winslet s'allie avec d'autres stars pour créer la ligue "anti chirurgie esthétique" !
Kate Winslet s'allie avec d'autres stars pour créer la ligue "anti chirurgie esthétique" !
Dans cette photo : Kate Winslet
Alors que les stars d’Hollywood et d’ailleurs ne jurent que par l’apparence physique, quitte à passer plusieurs fois sous le bistouri, certaines se démarquent et prônent la beauté naturelle et sans artifices. Parmi elles, Kate Winslet, Emma Thompson et Rachel Weisz, qui ont créé la ligue britannique « anti-chirurgie esthétique ».
A lire aussi

Chirurgie esthétique, botox, lifting… Sont les armes des stars d’Hollywood qui souhaitent perdurer dans le milieu impitoyable du show-business. Pour ne laisser apparaitre aucune rides ou signes de vieillesses, les célébrités sont prêtes à tout, allant même jusqu’à modifier totalement leur apparence physique.

Mais cette beauté plastique et superficielle, certaines n’en veulent pas et le montrent ! Trois grandes stars du cinéma américain ont décidé de monter au créneau afin de dénoncer ce diktat de la beauté parfaite. Kate Winslet, connue pour son rôle dans de nombreux films à succès dont Titanic, accompagnée d’Emma Thompson et Rachel Weisz ont décidé de fonder la « British Anti-Cosmetic Surgery League », la ligue britannique anti-chirurgie esthétique.

« Je n’en ferais jamais. Cela va contre ma morale, la façon dont mes parents m’ont élevée et ce que je considère comme la beauté naturelle » a déclaré Kate Winslet au journal Telegraph au sujet de la chirurgie esthétique. La star de 36 ans, fière de ses formes, n’a pas l’intention de passer par la case « chirurgie » dans quelques années.

De même pour Emma Thompson, qui condamne cette nouvelle génération basée sur l’apparence physique parfaite : « Je ne magouille pas avec moi-même. Nous sommes dans une horrible période de jeunisme où tout le monde devrait faire trente ans à soixante ».

Depuis quelques temps, bon nombre d’actrices se soulèvent contre cette loi de la beauté unique. Nicole Kidman avait récemment déclaré qu’elle comptait arrêter les injections de botox, affirmant qu’avoir une expression figée n’était pas bon pour sa carrière d’actrice.

Megan Fox, sur son compte Twitter, avait elle aussi dénoncé le recours au botox en publiant des photos d’elle marquant des expressions sur son visage (la colère, la tristesse ou encore l’étonnement), dans un album intitulé « Tout ce que vous ne pouvez pas faire avec votre visage lorsque vous utilisez du botox ».

VOIR AUSSI

Le botox, un nouveau remède contre la migraine