Le développement durable, priorité de l'ONU

Le développement durable, priorité de l'ONU
Le développement durable, priorité de l'ONU
Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU, a fait du développement durable « une des grandes priorités » de son second mandat, lors de la réception d'un rapport rédigé par un groupe spécial sur la voie à suivre pour l'économie mondiale.
A lire aussi


Un groupe spécial a remis lundi, à Addis-Abeba (Éthiopie), un rapport commandé par l’ONU sur la voie à suivre pour l’économie mondiale. D’après ce groupe de réflexion, la crise actuelle « donne l’opportunité de réformes significatives », notamment de mettre le développement durable « au cœur du débat économique ». « Choisir notre avenir », tel est le vœu formulé dans ce rapport et entendu par Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU, qui a déclaré vouloir faire du développement durable « une des priorités de son second mandat ».

Le rapport donne le ton de la réunion Rio+20, organisée en juin prochain, 20 ans après le Sommet de la Terre qui avait préparé les conventions de l’ONU visant à protéger la biodiversité et à freiner le réchauffement climatique. Au regard des besoins prévisionnels de la planète en ressources d’ici 2030 (50% plus de nourriture, 45% plus d’énergie et 30% plus d’eau), le texte en appelle à une transition du développement durable d’un concept « généralement accepté » à « une réalité pratique et quotidienne ». Sans un changement concret, « nous courons le risque de condamner jusqu'à trois milliards de personnes à une vie de pauvreté endémique », prévient-il.

Parmi ses 56 recommandations, le rapport suggère aux gouvernements de développer les « emplois verts », de donner les moyens aux consommateurs de faire « des choix informés », ou encore d’« incorporer les coûts sociaux et environnementaux dans la régulation et les prix des marchandises ». Il envisage la création d'un indicateur de développement qui aille au-delà du simple PIB, et d’un « Conseil global du développement durable ».

Élodie Vergelati

Avec AFP
Crédit photo : ONU/E. Debebe / Le Secrétaire général Ban Ki-moon devant la presse au 18e Sommet de l'Union africaine, à Addis Abeba, en Éthiopie.

VOIR AUSSI

Durban : « Il ne faut pas s'attendre à un accord global »
Développement durable : Les nouvelles Dame Nature
Le green building : la construction durable
Quand la coiffure se met au bio et au développement durable
Locavore : relocaliser son assiette
Famine en Somalie : Ban Ki-moon sollicite le Moyen-Orient