USA, l'impôt au centre du débat électoral

USA, l'impôt au centre du débat électoral
USA, l'impôt au centre du débat électoral
Dans cette photo : Barack Obama
Barack Obama veut diminuer l'impôt sur les sociétés et concomitamment supprimer des niches fiscales. Ses adversaires républicains veulent le baisser encore plus mais en conservant les déductions
A lire aussi

C'est une des principales thématiques des débats électoraux américains et les deux partis traditionnels sont du même avis, il faut absolument baisser le taux d'imposition des entreprises pour relancer l'économie et en priorité l'industrie.

Dans le clan républicain, c'est à celui qui ira le plus bas: Mitt Romney descend à 25%, contre les 35% d'aujourd'hui, Rick Santorum à 17,5%, Ron Paul à 15% et le plus en verve, Newt Gingrich qui n'hésite pas à citer 12,5%

S'exprimant pour les démocrates, Timothy Geithner (secrétaire au Trésor de l'administration Obama) a très modestement communiqué un glissement de 35 à 28%. Les financiers démocrates, ne voulant pas encore creuser un peu plus le déficit public (10% du PIB en 2012), souhaitent compenser cet avantage par la suppression de divers avantages fiscaux.

Les difficultés américaines sont identiques aux nôtres, des taux d'imposition élevés avec une perception réelle nettement plus basse. L'exemple de General Electric est le plus parlant : 14 milliards de dollars de bénéfices sans verser le moindre cent d'impôt.

Plus d'actu sur : Présidentielle américaine

Obama réélu : "Va-t-il savoir mettre la pression sur les républicains ?"
Etats-Unis : Tammy Baldwin, première sénatrice lesbienne au Congrès
Couples homosexuels : Obama répond à la lettre d'une fillette qui a deux pères