Égypte : les Frères musulmans veulent supprimer le Conseil national de la femme

Le parti des Frères musulmans a appelé à remplacer le Conseil national de la femme par un organisme dédié à la famille afin de mieux représenter le « rôle de la femme », selon des médias égyptiens.
A lire aussi


À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le parti des Frères musulmans a appelé à remplacer le Conseil national de la femme par un organisme dédié à la famille afin de mieux représenter le « rôle de la femme », ont rapporté aujourd'hui des médias égyptiens.

Le Conseil national de la femme, associé à Suzanne Moubarak, épouse de l'ancien président Hosni Moubarak, est vivement critiqué. Le parti de la liberté et de la justice (PLJ), majoritaire au Parlement, a réclamé la création d'un Conseil national de la famille pour « véritablement exprimer la complémentarité des rôles de l'homme et de la femme », selon le quotidien gouvernemental Al-Ahram. La conférence a également dénoncé la Convention des Nations Unies condamnant les discriminations à l'égard des femmes, la jugeant « incompatible avec les valeurs de la charia (loi) islamique », selon Al-Ahram.

Crédit photo : AFP/Archives

VOIR AUSSI

L'élection présidentielle en Égypte débutera le 23 mai
Égypte : le 25 janvier devient jour férié
Égypte : les femmes réclament la parité pour la nouvelle Constitution
Égypte : Hillary Clinton condamne les violences faites aux femmes