Birmanie : Aung San Suu Kyi élue députée

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi a été élue députée à la chambre basse du parlement. Les analystes considèrent que, face à ce processus de transition sous contrôle de l'armée, les militaires réformateurs, au pouvoir depuis un an, gardent un intérêt à voir l'opposante triompher sous le regard de la communauté internationale.
A lire aussi


L'opposante birmane Aung San Suu Kyi, lauréate du prix Nobel de la paix, intègre l'appareil politique légal de son pays pour la première fois de sa vie. Membre de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), elle est élue députée à la chambre basse du parlement birman au terme d'élections partielles observées par le monde entier.

« Nous espérons que cela va être le début d'une nouvelle ère, dans laquelle le rôle du peuple dans la politique au quotidien sera accentué », a déclaré Aung San Suu Kyi devant des centaines de militants lors d’un bref discours. Elle a ajouté que ce triomphe n’appartenait pas à son parti, mais « à ceux qui ont décidé qu'ils devaient participer au processus politique de ce pays ». Elle a aussi déclaré que le plus important qu’on puisse extraire de cette victoire c’est « le fait que les gens montrent autant d'enthousiasme dans leur participation au processus démocratique ».
Suu Kyi va désormais tenter d'influencer l'appareil de l'intérieur, d'ici les législatives de 2015 qui, après ce résultat, pourraient voir l'opposition devenir majorité.

Les anciens militaires réformateurs arrivés au pouvoir il y a un an tentent de prouver que leurs réformes justifient la levée des sanctions occidentales. Dans le cadre de ce processus de transition sous contrôle de l'armée, ils avaient même intérêt, selon les analystes, à voir l'opposante triompher sous le regard de la communauté internationale. L'UE a évoqué la possibilité d'envoyer un « signal positif » au régime lors d'une réunion qui doit réévaluer les sanctions fin avril, mais la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a noté qu'il était « trop tôt pour juger de la signification des progrès réalisés ».

Alexandra Gil

Sources : AFP

VOIR AUSSI

Législatives en Birmanie : Aung San Suu Kyi dénonce des irrégularités
Birmanie : Aung San Suu Kyi, enfin candidate !
Aung San Suu Kyi libérée