J.O de Londres : trois femmes dans la délégation du Qatar

J.O de Londres : trois femmes dans la délégation du Qatar
J.O de Londres : trois femmes dans la délégation du Qatar
Une troisième athlète du Qatar fera partie de la délégation de son pays pour les J.O de Londres, qui commencent dans un peu plus de 100 jours. Jusqu'ici l'émirat n'avait jamais envoyé d'athlètes féminines aux J.O, à l'instar de Bruneï et de l'Arabie saoudite.
A lire aussi
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina Mückstein
News essentielles
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina...


À peine quatre mois avant la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Londres, le Comité olympique du Qatar (QOC) a dévoilé le nom d'une troisième athlète féminine qui disputera l'épreuve olympique, à partir du 27 juillet prochain. Cette femme sera Bahia Al-Hamad, médaille d'argent lors des championnats arabes de tir, qui a été retenue pour le concours du pistolet à 10 m, au terme d'un accord entre le QOC, la Fédération internationale de tir et le Comité international olympique. L’instance qatariote, par la voix de son secrétaire général, se disait « ravie » d’avoir une place pour une de ses jeunes athlètes et a exprimé sa reconnaissance envers le CIO « d’avoir rendu cela possible ». Cette athlète portera donc les espoirs qataris aux côtés de la nageuse, Nada Mohamed Wafa Arakji, et la sprinteuse, Noor Al-Malki, déjà qualifiées pour les Jeux de Londres.

Jusqu'à aujourd'hui, l’émirat n'avait jamais envoyé d'athlètes féminines aux J.O, à l'instar de Bruneï et de l'Arabie saoudite. Si la situation semble s’assouplir pour les sportives du Qatar, en Arabie saoudite, le prince Nawaf Ben Fayçal a indiqué qu'aucune femme n'irait à Londres en tant que membre de la délégation. En revanche, il a nuancé ses propos en affirmant qu'il n'empêcherait pas une ou plusieurs de ses ressortissantes de se voir offrir une invitation par le CIO, sous réserve qu'elle ne transgresse pas la loi islamique.
Toutefois, il reste encore un espoir : que cette action « révolutionnaire » du Qatar puisse signifier une ouverture pour le droit des femmes dans les années à venir.

Alexandra Gil

Avec AFP
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

JO de Londres : l'Arabie saoudite autorise les femmes expatriées à participer
JO de Londres 2012 : l'Arabie saoudite n'enverra pas de femmes
Laure Manaudou replonge pour les JO de Londres

Plus d'actu sur : JO de Londres 2012

JO de Londres 2012 : 34 médailles et 7e place pour la France, les femmes ont brillé
JO de Londres 2012 : une facture salée pour la Grande-Bretagne
Cérémonie de clôture des JO de Londres 2012 : revoir en replay streaming