Gay Pride : le défilé interdit à Moscou pour la 7e année consécutive

Gay Pride : le défilé interdit à Moscou pour la 7e année consécutive
Gay Pride : le défilé interdit à Moscou pour la 7e année consécutive
Dans cette photo : Barack Obama
Pour la septième année consécutive, Moscou ne fêtera pas la Gay Pride. Les autorités ont interdit cette fête en justifiant qu'une telle célébration pourrait être considérée comme une « provocation qui fait moralement du tort aux enfants et adolescents ».
A lire aussi


Pour la septième année consécutive, la Gay Pride ne paradera pas dans les rues de Moscou, interdite de nouveau par les autorités russes. La célébration, prévue initialement le 27 mai, a été annulée car les autorités considèrent qu’un tel défilé pourrait provoquer « une réaction négative » de la part des habitants. C’est ce qu’ont expliqué les organisateurs de la fête des homosexuels, déclarant avoir demandé une autorisation pour un défilé d’un millier de personnes dans la capitale, défilé qui aurait été suivi d’un rassemblement sur la place de la Révolution près du Kremlin. Selon un communiqué de l’association GayRussia, un responsable de la mairie de Moscou, Vassili Oleïnik, aurait assuré que la société verrait dans cette célébration une « provocation qui fait moralement du tort aux enfants et adolescents ».

Depuis leur première demande en 2006, les homosexuels russes n'ont jamais obtenu de réponse positive leur permettant de manifester à Moscou, toute tentative de mise en œuvre d’une fête gay ayant été jusqu’alors dispersée par la police. Par ailleurs, les militants homosexuels sont très mal vus en Russie ; le pays n’aurait pas surmonté ses préjugés sur l’homosexualité, une condition considérée comme un crime jusqu'en 1993, et comme une maladie mentale jusqu'en 1999.

Alexandra Gil

Avec AFP
Crédit photo : PSL


VOIR AUSSI

Barack Obama soutient le mariage homosexuel
Mariage gay : 63% des Français disent oui
Le mariage homosexuel à l'Assemblée nationale