Aung San Suu Kyi rencontre les Birmans de Thaïlande

C'est en Thaïlande que la chef de l'opposition birmane a choisi de se rendre pour son premier déplacement à l'étranger depuis sa libération de résidence surveillée et son élection comme députée. Au cours d'un bref discours, Aung San Suu Kyi a ainsi promis aux immigrés birmans de « faire de son mieux ».
A lire aussi
Aung San Suu Kyi et Barack Obama : la rencontre de 2 prix Nobel de la paix
relations
Aung San Suu Kyi et Barack Obama : la rencontre de 2 prix...


Pour son premier déplacement hors de Birmanie depuis 24 ans, l’opposante et prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi a choisi de se rendre en Thaïlande où les Birmans représentent environ 80 % des deux millions d’immigrés enregistrés. Des immigrés qu’elle a promis d’aider. « Je peux vous faire une promesse : je ferai de mon mieux pour vous », a-t-elle en effet déclaré aux centaines de compatriotes venus l’écouter à Mahachai, dans la province de Samut Sakhon au sud de Bangkok. Et pour cause, nombre d’entre eux sont victimes d’exploitations en tout genre et de conditions de travail qui confinant à l’esclavage, notamment dans l’industrie de la pêche.

Dès l’aube, ils étaient donc des centaines à attendre avec ferveur, celle qui représente, depuis presque un quart de siècle, l’aspiration de tout un peuple à la démocratie. Plusieurs brandissaient des photos de Suu Kyi et des pancartes indiquant « Birmanie libre » et « Nous voulons rentrer chez nous ».

Après un bref discours, confiant ses impressions aux journalistes présents, Aung San Suu Kyi avouait : « venir ici, c’est un peu comme revenir en Birmanie. J’ai cru que j'étais revenue à Rangoun ». Et d’ajouter : « c’est très bon de sentir que leur courage reste fort, malgré les difficultés par lesquelles ils sont passés. Et tous disent une chose : ils veulent rentrer en Birmanie dès que possible, et ça fait évidemment partie de nos responsabilités ».

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Birmanie : Aung San Suu Kyi élue députée
Législatives en Birmanie : Aung San Suu Kyi dénonce des irrégularités
Aung San Suu Kyi : « Le processus de démocratisation n'est pas irréversible »
Aung San Suu Kyi à Oslo et à Oxford