Luka Rocco Magnotta : extradé vers le Canada dans quelques jours

Le Canadien soupçonné d'avoir tué puis démembré un étudiant chinois à Montréal attend son extradition, qui se produira « dans quelques jours », d'après un porte-parole du parquet de Berlin. La même source a indiqué que le « dépeceur de Montréal » ne se serait pas opposé à cette procédure.
A lire aussi
Cette terre cuite va chauffer votre intérieur pour quelques centimes par jour
News essentielles
Cette terre cuite va chauffer votre intérieur pour...


Luka Rocco Magnotta
, le Canadien de 29 ans accusé d’avoir tué puis démembré un étudiant chinois à Montréal, ne s’opposera pas à son extradition vers le Canada, selon un porte-parole du parquet, Martin Steltner. Magnotta avait été arrêté lundi dans un cybercafé de Berlin après dix jours de cavale.

Le Canadien a été transféré mardi après-midi dans l’une des principales prisons de Berlin, sous le regard d’une dizaine de journalistes. Toutes les démarches sont en cours pour l’extradition de Magnotta, qui devrait se produire « dans quelques jours », d’après le porte-parole du parquet.

Mardi après-midi, deux écoles de Vancouver, sur la côte ouest du Canada, ont reçu des colis contenant des restes humains, une main et un pied. La police, qui vient d’ouvrir l’enquête, ne fait pour le moment pas de lien avec Magnotta, mais les enquêteurs de Montréal ont précisé que la tête de l’étudiant chinois assassiné, n’avait pas encore été retrouvée, de même qu’une main et un pied.

Alexandra Gil


Avec AFP
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Luka Rocco Magnotta arrêté à Berlin dans un cybercafé
Luka Rocco Magnotta : repéré à Paris grâce à son téléphone portable
Le Canadien suspecté d'avoir démembré un corps traqué par Interpol
Cannibalisme à Miami : les « sels de bain », nouvelle drogue tendance

Tuerie en Norvège : Breivik reconnu irresponsable