Suisse : excision d'une jeune Somalienne, sa demi-sœur condamnée

Suisse : excision d'une jeune Somalienne, sa demi-sœur condamnée
Suisse : excision d'une jeune Somalienne, sa demi-sœur condamnée
Pour avoir renvoyé sa demi-sœur dans son pays en 2001, une Somalienne de 54 ans vient d'être condamnée pour mise en danger d'autrui devant le tribunal suisse de Fribourg. Celui-ci a considéré que l'accusée ne pouvait ignorer que sa cadette y serait excisée.
A lire aussi


Le Ministère public a attaqué le jugement rendu en 2010 par le tribunal de la Sarine qui avait acquitté une Somalienne de 54 ans, qui avait volontairement renvoyé sa demi-sœur dans son pays d’origine parce qu’elle n’arrivait plus à faire respecter son autorité. Or une fois sur place, la jeune fille a été excisée comme c’est le cas pour plus de 97% des femmes somaliennes. L’accusée avait elle-même subi cette pratique étant enfant. En découvrant cette affaire, le service de l’enfance a immédiatement signalé le cas à la justice.

Condamnée une première fois en juin 2008 par ordonnance pénale à six mois de prison avec sursis, la femme avait été acquittée en 2010 par le tribunal de la Sarine pour prescription des faits. Retournement de situation : la quinquagénaire a écopé de 60 jours de travail d’intérêt général avec sursis pendant deux ans devant le tribunal de Fribourg.

La jeune victime, de retour en Suisse depuis sa mutilation, n’a en revanche ni porté plainte, ni témoigné contre sa sœur aînée.

Laure Gamaury

(Source : romandie.com)

Crédit photo : Commission pour l'abolition des mutilations sexuelles

VOIR AUSSI

89 villages africains s'engagent contre l'excision
Waris Dirie se bat contre l'excision dans le film Fleur du désert
Lancement prochain de la campagne « Osez le clito ! »