JO de Londres 2012 : 34 médailles et 7e place pour la France, les femmes ont brillé

Le camp tricolore rentre au pays avec 34 médailles olympiques dont 11 en or, soit plus de titres mais moins de podiums qu'à Pékin. Les favoris français ont dans l'ensemble tenu leur rang et surtout les représentantes féminines ont fait entendre leur voix avec près de 45% des médailles françaises à leur crédit.
A lire aussi


L’heure du bilan a sonné pour les délégations olympiques. Un bilan qualitatif plus que quantitatif pour la France qui rapporte 11 breloques dorées, un progrès par rapport à Pékin (seulement 7 médailles d’or), mais loin des 15 titres acquis à Atlanta en 1996. En revanche, seules 34 médailles au total, soit 7 de moins que lors des précédentes olympiades. Néanmoins, la 7e place au classement des nations est une véritable victoire pour la France qui pointait à Pékin au 10e rang.

Près de 45% des médailles sont l’œuvre des filles

Autre victoire du camp français, l’explosion des talents féminins qui ont rapporté 4 des 11 titres mais surtout 15 des 34 médailles. La parité est donc complètement respectée puisqu’il y avait 146 sportives pour 332 athlètes français au total. Camille Muffat sur 400m nage libre et Lucie Décosse en judo étaient attendues sur la plus haute marche du podium mais les surprises sont venues du kayak avec Emilie Fer et du VTT cross-country avec Julie Bresset. A noter également les belles médailles d’argent de l’équipe féminine de basketball, d’Anne-Caroline Graffe en taekwondo, de Céline Goberville en tir à 10 m et de Camille Muffat (encore) en 200m nage libre.

Finalement, les médailles féminines les plus nombreuses sont en bronze : Automne Pavia, Gévrise Emane, Priscilla Gneto et Audrey Tcheuméo en judo, le relais 4x200m nage libre avec Charlotte Bonnet, Coralie Balmy, Ophélie-Cyrielle Etienne et Camille Muffat, Marlène Harnois en taekwondo et Delphine Racinet-Réau en tir.

Les hommes pas en reste
Les favoris français ont aussi raflé des titres : Teddy Riner en judo, Tony Estanguet en canoë, Renaud Lavillenie à la perche et l’équipe de handball masculine qui conserve son titre olympique. La jeune garde s’est aussi illustrée, notamment en natation avec les titres de Yannick Agnel sur 200m nage libre, de Florent Manaudou sur 50m nage libre et du relais 4x100m nage libre.

Derrière en argent, Mahiedine Mekhissi-Benabbad sur 3000m steeple, le deux sans barreur en aviron, Bryan Coquard sur l’omnium, Grégory Baugé et la vitesse par équipes en cyclisme sur piste, le relais 4x200m nage libre et la paire Michaël Llodra/Jo-Wilfried Tsonga en tennis. Enfin, les garçons ont également rapporté du bronze de Londres : Hamilton Sabot aux barres parallèles, Ugo Legrand en judo, Steeve Guénot en lutte gréco-romaine, Jonathan Lobert en voile et le double Julien Benneteau/Richard Gasquet en tennis.

Peut mieux faire !
Les JO de Londres ont cependant mis l’accent sur les sports d’élite français en déclin avec les échecs de l’équipe d’escrime ou de BMX qui n’ont rapporté aucune médaille à l’équipe de France, alors qu’ils avaient largement contribué au succès à Pékin : 6 médailles au total (2 pour le BMX et 4 pour l’escrime). Du coup, le bilan est certes appréciable mais n’apporte pas toute la saveur attendue. Enfin, les Français ont péché, par excès de gourmandise sans nul doute, en empochant beaucoup plus de « médailles en chocolat » qu’à Pékin, soit 13 arrivées au pied du podium cette année à Londres contre 7 4e place en 2008.

Laure Gamaury

Sources : lequipe.fr, lepoint.fr
Crédit photo : AFP

Retrouvez le tableau des médailles de la France aux Jo de Londres


VOIR AUSSI

JO de Londres 2012 : Myriam Soumaré, championne malgré elle ?
JO de Londres 2012 : les femmes, derniers espoirs de médailles

JO de Londres 2012 : les championnes françaises à l'honneur

Plus d'actu sur : JO de Londres 2012

JO de Londres 2012 : une facture salée pour la Grande-Bretagne
Cérémonie de clôture des JO de Londres 2012 : revoir en replay streaming
JO de Londres 2012 : Hassan Hirt, 2e athlète français contrôlé positif à l'EPO