Paralympiques Londres 2012 : la France compte sur 16 médailles d'or

Paralympiques Londres 2012 : la France compte sur 16 médailles d'or
Paralympiques Londres 2012 : la France compte sur 16 médailles d'or
Présente dans 16 des 20 disciplines des Jeux paralympiques de Londres, l'équipe de France qui compte 153 athlètes et 10 guides démarre la compétition aujourd'hui, mercredi 29 août. Londres a de nouveau revêtu ses habits de fête pour accueillir 4 200 athlètes handisport. Cette 14e édition devrait être le plus gros événement sportif jamais organisé derrière les JO.
A lire aussi
JO de Londres 2012 : Abily et les Bleues à deux matches de la médaille d'or
femmes
JO de Londres 2012 : Abily et les Bleues à deux matches...


Mercredi 29 août, les Jeux paralympiques de Londres débutent avec une affluence record : la quasi-totalité des places mises en vente ont trouvé acquéreur selon le LOCOG (comité organisateur londonien). 4 200 athlètes venus de 166 pays différents vont s’affronter jusqu’au 9 septembre dans 20 sports différents. Parmi tous ces sportifs de haut niveau, 153 d’entre eux représenteront la France. Emmenée par son porte-drapeau, Damien Seguin, la délégation bleue rêve d’entrer dans les 10 meilleures nations mondiales et de remporter au moins 16 médailles d’or. À Pékin, en 2008, l’Équipe de France était rentrée avec 12 titres paralympiques, se classant 12e avec 52 médailles. Si actuellement, Chine, Grande-Bretagne et États-Unis semblent totalement intouchables pour le classement des médailles, la 9e place semble accessible : derrière le trio de tête, l’Ukraine, l’Australie, l’Afrique du Sud et le Canada sont bien installés. Russie et Brésil sont aussi en très bonne position avec l’Espagne et l’Allemagne.

Parmi les favoris du clan français figurent les héros de Pékin 2008 : les athlètes Assia El'Hannouni, six fois championne paralympique (100m en 2004, 200m en 2004 et 2008, 400m en 2004 et 2008, 800m en 2004), Arnaud Assoumani, champion paralympique au saut en longueur, le nageur, David Smétanine, douche champion paralympique sur 50 et 100m nage libre, Thu Kamkasomphou, Christophe Durand et Vincent Boury, champions paralympiques dans leur catégorie respective en tennis de table, Laurent Thirionet, champion paralympique du contre la montre sur route, Laurent François, titré en sabre individuel et la paire de tennis en fauteuil Stéphane Houdet et Michael Jeremiasz, médaillére d’or à Pékin.

En plus de ces champions paralympiques en titre, d’autres sportifs français peuvent rêver de l’or : Damien Seguin, le porte-drapeau tricolore est favori en voile. Marie-Amélie Le Fur et Julien Casoli en athlétisme pourraient aussi tirer leur épingle du jeu. En judo, les regards se tournent immédiatement vers Sandrine Aurières-Martinet, double vice-championne paralympique en 2004 et 2008, dans la catégorie des -52kg. Dans les bassins, Élodie Lorandi est une chance de médaille après sa 2nde place à Pékin sur 200m 4 nages. Et puis l’haltérophilie avec Souhad Ghazouani, l’aviron avec le tandem Perle Bouge et Stéphane Tardieu pourraient aussi se démarquer et remporter un titre paralympique.

En revanche, pour l’équipe de France paralympique, il sera difficile de susciter la même adhésion que pour les Jeux olympiques puisqu'aucun média généraliste ne retransmettra la compétition. Seule la chaîne locale TV8 Mont Blanc a programmé 77 heures de direct. France 2 a finalement organisé une émission quotidienne aux alentours de 17 heures et France 3 programme en fin de soirée un résumé de la journée en 52 minutes. Cérémonies d’ouverture et de clôture seront visibles sur France O. TV5 Monde a elle prévu de diffuser quelques émissions spéciales. Une censure télévisuelle dont souffrent les sportifs handisports comme le révèle Assia El’Hannouni : « On est des sportifs à part entière, on fait des performances et pourtant on se retrouve avec seulement quelques diffusions (...) et aucun direct, alors que le public est demandeur, c'est regrettable. »

Laure Gamaury

Crédit photo : franceparalympique/B.Loyseau & G.Picout

VOIR AUSSI

Paralympiques Londres 2012 : les Françaises peuvent tirer leur épingle des Jeux
Femmes solidaires lance une pétition pour plus de sport féminin à la télévision

JO de Londres 2012 : une facture salée pour la Grande-Bretagne