Présidentielle américaine : Romney piégé par une vidéo qui pourrait le faire échouer

Présidentielle américaine : Romney piégé par une vidéo qui pourrait le faire échouer
Présidentielle américaine : Romney piégé par une vidéo qui pourrait le faire échouer
Dans cette photo : Barack Obama
Déjà à la traîne dans les sondages pour la présidentielle américaine, Mitt Romney pourrait voir sa cote de popularité se ternir encore un peu plus. En effet, une vidéo diffusée lundi sur le site internet Mother Jones montre le candidat américain rejeter les électeurs de Barack Obama qu'il qualifie d'assistés.
A lire aussi


C’est un scandale dont Mitt Romney se serait bien passé. Depuis lundi, le site internet Mother Jones, marqué à gauche, diffuse une vidéo où l’on voit le candidat républicain critiquer et mépriser près de la moitié des électeurs américains.

Faisant particulièrement référence aux partisans du président-candidat Barack Obama, Mitt Romney n’hésite pas à dire le fond de sa pensée. « Il y a 47 % de gens qui sont avec lui, qui dépendent du gouvernement, qui croient être des victimes, qui pensent que l'État a la responsabilité de s'occuper d'eux, de leur fournir une couverture maladie, de la nourriture, un logement. Que c’est un droit. Et ils voteront toujours pour ce président », dénonce-t-il. Et d’ajouter : « ce sont des personnes qui ne paient pas d'impôt sur le revenu. Mon job n'est pas de m'inquiéter de ces gens. Je ne les convaincrai jamais de prendre leurs responsabilités et leur vie en main ».

Les images, tournées à l’insu du candidat, lors d’une séance de levée de fonds fermée à la presse font bien sûr le bonheur du camp adverse qui s’est empressé de les commenter. « Il est choquant qu'un candidat à la présidence des États-Unis dise derrière des portes closes, à un groupe de riches donateurs, que la moitié des Américains se considèrent comme des "victimes" et ne sont pas prêts à "prendre leur vie en main" », a ainsi réagi Jim Messina, directeur de campagne de Barack Obama. « Il est difficile d'être le président de tous les Américains lorsqu'on traite par le mépris la moitié du pays », a-t-il encore poursuivi. Sur Twitter, l’actrice Eva Longoria, fidèle soutien du président sortant, y va également de son commentaire. Sur son compte @EvaLongoria, elle constate ainsi que « Romney does not want to represent ALL Americans just the rich ones (Romney ne veut pas représenter tous les Américains, seulement les riches ) ».

Regardez la vidéo qui pourrait faire échouer Mitt Romney



Interrogé sur ses propos par la presse californienne, le républicain, comme son entourage, a paru embarrassé. Par voie de communiqué, le parti à toutefois tenté de s’excuser à demi-mot. « Mitt Romney veut aider tous les Américains en difficulté dans l'économie Obama. Le gouverneur s'inquiète du nombre grandissant de personnes sous "food stamps" (tickets de nourritures), qu'un Américain sur six vive sous le seuil de pauvreté et que vingt-trois millions d'Américains luttent pour trouver du travail. » Volant à la rescousse de son candidat, le président du Comité national républicain, Reince Priebus, a quant à lui estimé que les États-Unis devenaient une société dépendante et qu'il fallait y mettre un terme pour que le pays puisse rester compétitif.

Quoi qu’il en soit, à cinquante jours du premier tour de la présidentielle américaine, et déjà en retard de trois points dans les sondages face à son adversaire, Mitt Romney risque d’avoir du mal à se défaire de cette mauvaise publicité.

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Présidentielle USA 2012 : Obama, favori des femmes face à Romney
USA 2012 : Mitt Romney gagne l'Arizona et le Michigan
USA 2012 : Romney contre-attaque sur les droits des femmes
Sondages présidentielle USA : Obama et Romney presque à égalité

Plus d'actu sur : Présidentielle américaine

Obama réélu : "Va-t-il savoir mettre la pression sur les républicains ?"
Etats-Unis : Tammy Baldwin, première sénatrice lesbienne au Congrès
Couples homosexuels : Obama répond à la lettre d'une fillette qui a deux pères