Présidentielle américaine : la campagne de Mitt Romney s'embourbe

Présidentielle américaine : la campagne de Mitt Romney s'embourbe
Présidentielle américaine : la campagne de Mitt Romney s'embourbe
Dans cette photo : Barack Obama
Avec la divulgation d'une vidéo montrant Mitt Romney assurer que les Palestiniens « ne s'intéressent absolument pas à la paix » avec Israël, le candidat républicain s'embourbe un peu plus dans la campagne, à moins de 50 jours de l'élection présidentielle aux Etats-Unis.
A lire aussi
Présidentielle américaine : les entreprises françaises ont voté Mitt Romney
entreprise
Présidentielle américaine : les entreprises françaises...


Lundi déjà Mitt Romney faisait face à la polémique avec la publication d’une vidéo filmée à son insu lors d’une réunion en mai, où le candidat républicain accusait 47% de l'électorat américain d'être des assistés vivant au crochet de l'Etat-providence. Alors que Mitt Romney peine à éteindre la polémique, la divulgation d’un nouvel extrait n’arrange pas son cas. En effet, on y entend l’ancien gouverneur du Massachusetts assurer que les Palestiniens « ne s'intéressent absolument pas à la paix » avec Israël, avant d’ajouter que « l'idée de faire pression sur les Israéliens pour qu'ils donnent quelque chose aux Palestiniens en échange de gestes (de ces derniers) est la pire idée du monde ».

Mitt Romney
confesse ainsi en substance que s’il était élu, il n'interviendrait pas pour tenter de relancer le processus de paix. « Vous gérez les choses du mieux que vous pouvez. Vous espérez une certaine stabilité, mais vous reconnaissez que cela va rester un problème sans solution, et vous remettez le problème à plus tard en espérant qu'en fin de compte, d'une façon ou d'une autre, quelque chose va se produire et le résoudre », affirme-t-il ainsi dans la vidéo révélée par le magazine « Mother Jones ».

Et si le candidat républicain a regretté la forme de ses propos lundi soir, il n’a pas démenti. « Ce n'est pas formulé de manière élégante », a-t-il expliqué. « Je suis sûr que je pourrai le dire plus clairement et de manière plus efficace ». En attendant, ses propos ont provoqué le courroux de l'Autorité palestinienne, et notamment celui de son négociateur Saëb Erakat, qui les a jugés « inacceptables ». « Personne n'a davantage intérêt à la paix que les Palestiniens », a-t-il assuré. Le porte-parole du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu s’est quant à lui refusé à tout commentaire.

La Maison Blanche n'a bien entendu pas manquer de réagir à la divulgation de ces propos du candidat républicain. Le porte-parole de l'équipe de Barack Obama estime qu'ils trahissent un manque de leadership de Mitt Romney : « Le président travaille sur ce dossier depuis le début de son mandat. C'est une question difficile, mais en fin de compte la paix entre les Israéliens et les Palestiniens (...) est dans les intérêts des Israéliens et des Palestiniens, et dans les intérêts des Etats-Unis d'Amérique. Et le président continuera à la rechercher ».

Découvrez la vidéo qui fait scandale




Crédit photo : AFP/ Archives

VOIR AUSSI

Bourde de Romney : « Je ne m'en fais pas pour les plus pauvres » - Vidéo
Présidentielle USA 2012 : Obama, favori des femmes face à Romney
Sondages présidentielle USA : Obama et Romney presque à égalité

Plus d'actu sur : Présidentielle américaine

Obama réélu : "Va-t-il savoir mettre la pression sur les républicains ?"
Etats-Unis : Tammy Baldwin, première sénatrice lesbienne au Congrès
Couples homosexuels : Obama répond à la lettre d'une fillette qui a deux pères