Licia Ronzulli : comment une députée européenne concilie vie pro et vie privée

Licia Ronzulli : comment une députée européenne concilie vie pro et vie privée
Licia Ronzulli : comment une députée européenne concilie vie pro et vie privée
Dans cette photo : Silvio Berlusconi
Depuis plus de deux ans, Licia Ronzulli, députée italienne membre du parti de Silvio Berlusconi « Le Peuple de la liberté », vient régulièrement au Parlement européen à Strasbourg… accompagnée de sa fille. Un geste illustrant son combat pour « une meilleure conciliation entre vie privée et vie professionnelle ».
A lire aussi
Travailler en couple : vie pro et vie privée peuvent-elles faire bon ménage?
Mag
Travailler en couple : vie pro et vie privée...


Le 22 septembre 2010, la députée italienne Licia Ronzulli faisait sensation au Parlement européen en votant avec sa fille Vittoria alors âgée de 6 semaines, installée dans une écharpe de portage. Interrogée à l’époque par le Guardian, elle avait expliqué : « Ce n’était pas un geste politique. C’était avant tout un geste maternel. Je voulais rester avec ma fille le plus possible, et rappeler aux gens que toutes les femmes n’ont pas cette chance, et que nous devrions faire quelque chose pour parler de ça. » Un mois plus tard, elle avait renouvelé ce geste pour le vote en faveur de l’augmentation du congé de maternité de 14 à 20 semaines.

Depuis la scène s’est reproduite à plusieurs reprises, rappelant à chaque fois au Parlement le combat de l’eurodéputée pour le droit des femmes et « une meilleure conciliation entre vie privée et vie professionnelle ». « On pousse les femmes à étudier, à avoir un travail intéressant, argumentait en février 2012 l’eurodéputée. Et puis finalement elles doivent choisir entre leur carrière et leur vie privée. Les femmes ne devraient pas avoir à choisir ». Et si Vittoria a grandi, elle dessine toujours régulièrement dans l’hémicycle assise sur les genoux de sa mère. Une présence qui a toujours été bien acceptée par ses collègues, comme elle l’expliquait à Al Jazeera en février 2011 : « Ils ont tous été gentils et discrets (…) quelle que soit leur orientation politique. Personne n’a changé son approche vis-à-vis de moi. »

Crédit photo : liciaronzulli.it

VOIR AUSSI

Pour être heureuses au travail, les femmes ont besoin de temps pour leur famille
Top 10 des applis pour vous faciliter la vie professionnelle
Création d'entreprise : les hommes et les femmes ont les mêmes craintes