L'Islande, numéro 1 mondial pour les conditions de vie des femmes

L'Islande, numéro 1 mondial pour les conditions de vie des femmes
L'Islande, numéro 1 mondial pour les conditions de vie des femmes
Dans cette photo : François Hollande
L'égalité hommes-femmes est en marche, mais à différentes vitesses selon le pays. Un rapport publié durant le Forum économique mondial dresse le classement des pays où il fait bon vivre quand on est une femme : sur 135 pays, l'Islande est en tête, le Yémen ferme la marche, la France est 57e.
A lire aussi


Quand on est une femme, mieux vaut vivre en Islande qu’au Yémen. Le Forum économique mondial a publié le 23 octobre un rapport établissant un classement des pays où il fait bon vivre pour les femmes. Sans surprise, les pays nordiques sont en haut du classement, alors que dans les derniers on retrouve l’Arabie saoudite, le Tchad, la Syrie, le Pakistan et le Yémen. Établi en fonction de la participation économique et des opportunités de travail, du niveau d’éducation et de scolarité, de la santé, de la durée de vie et de l’autonomisation politique, ce classement apporte des précisions sur les disparités dans l’intégration des femmes au sein de la vie publique.

135 pays ont été évalués. Ils concentrent 90% de la population mondiale et sont notés de 0 (inégalité complète) à 1 (égalité totale). L’Islande, comme en 2011, est en première position, devant la Finlande, la Norvège et la Suède ; ces pays atteignent une note supérieure à 0,8 en termes de conditions favorables aux femmes. Viennent ensuite l’Irlande, la Nouvelle-Zélande, le Danemark, les Philippines, le Nicaragua et la Suisse.

La France, 57e

Le « pays des droits de l’Homme » n’est a priori toujours pas celui des droits des femmes : la France (0,698) végète dans le milieu du tableau à la 57e place, devant Madagascar et derrière Singapour et Israël. Si ses résultats sont excellents en matière d’éducation et de santé avec respectivement 1 et 0,980, les meilleures notes dans ces catégories, elle chute à cause de la participation économique et l’égalité des salaires avec une note de 0,669, et pire encore avec la participation politique où elle enregistre 0,145. Bien loin de ses voisins européens comme l’Allemagne (13e), le Royaume-Uni (18e) ou l’Espagne (26e).



Voir le rapport du Forum économique mondial

Crédit photo : Comstock

VOIR AUSSI

Egalité homme-femme : la France en bas du classement mondial
Inégalités et droits des femmes : Eva Joly commente les chiffres 2011
Inégalités et droits des femmes : François Hollande répond à Terrafemina