Couples homosexuels : Obama répond à la lettre d'une fillette qui a deux pères

Fille de « deux papas », la jeune Sophia, 10 ans, a envoyé une lettre à Barack Obama pour le remercier de son soutien aux couples homosexuels et pour lui demander ses conseils face aux remarques désagréables qu'elle subit à l'école. Le président américain lui a répondu, lui assurant qu'aux États-Unis « il n'y a pas une seule famille pareille » et que « notre différence nous unit ».
A lire aussi
Facebook : la lettre émouvante d'un père à son fils gay partagée sur la Toile
parents
Facebook : la lettre émouvante d'un père à son fils gay...


« Cher Barack Obama, je suis Sophia Bailey Klugh », commence la lettre. « Je suis tellement contente que vous soyez d'accord avec le fait que deux papas puissent s'aimer, parce que j'ai deux papas et ils s'aiment, mais à l'école les enfants pensent que c'est bizarre et indécent, et cela me fait vraiment mal au cœur. Si vous étiez à ma place, que feriez-vous? » Voici le courrier que le président des États-Unis a reçu il y a quelques jours. Une lettre envoyée par la jeune Sophia, dix ans, fille de Jonathan Bailey et de Triton Klugh, un couple gay californien. Quelle n’est pas la surprise de la famille lorsqu’elle reçoit quelques jours plus tard une réponse signée Barack Obama.

Alors qu’il s’était déclaré pour le mariage homosexuel en mai dernier, le président, en pleine campagne électorale, y livre à la jeune fille des conseils pour faire face aux moqueries qu’elle peut subir à l’école : « Une bonne règle de conduite est de traiter les autres de la manière dont tu aimerais qu’ils te traitent. Rappelle cette règle à tes camarades d’école s’ils disent quelque chose qui te blesse. » Quant au fait d’avoir une famille « différente », il lui rappelle qu’« aux États-Unis, il n’y a pas une seule famille pareille. Et dans notre pays, peu importe que l’on ait deux papas ou une seule maman, ce qui compte par-dessus tout est l’amour que nous nous donnons. » L’un des papas de Sophia s’est réjoui sur Facebook de la réponse de Barack Obama : « Il a répondu ! Merci Barack Obama, vous avez fait qu’une petite fille de dix ans se sente particulièrement spéciale (et ses deux pères aussi !) »


Voici la lettre, traduite en français, de Barack Obama à Sophia Bailey Klugh


« Chère Sophia,
Merci de m’écrire une si gentille lettre pour me parler de ta famille. Cette lettre m’a rendu très fier d’être ton président et m’a donné encore plus d’espoir quant au futur de notre pays.
Tu sais, aux États-Unis, il n’y a pas une seule famille pareille. Et dans notre pays, peu importe que l’on ait deux papas ou une seule maman, ce qui compte par-dessus tout est l’amour que nous nous donnons. Tu as beaucoup de chance d’avoir deux parents qui s’occupent si bien de toi. Et ils ont de la chance d’avoir une petite fille aussi exceptionnelle que toi.
Notre différence nous unit. Toi et moi nous avons de la chance de vivre dans un pays où nous naissons égaux et ceci quelle que soit notre apparence physique, l’endroit où nous sommes nés ou qui sont nos parents. Une bonne règle de conduite est de traiter les autres de la manière dont tu aimerais qu’ils te traitent. Rappelle cette règle à tes camarades d’école s’ils disent quelque chose qui te blesse.
Merci encore d’avoir pris le temps de m’écrire. Je suis très honoré d’avoir ton soutien et ta gentillesse est un exemple pour moi. Je suis désolé de n’avoir pas pu répondre à ton invitation à dîner mais je ferai en sorte de transmettre ton bonjour à Sasha et Malia (les deux filles de Barack Obama, ndlr).    
Bien à toi,
Barack Obama »


Voici la photo de la lettre publiée par le Huffington Post

Lettre de Sophia à Barack Obama


Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Barack Obama soutient le mariage homosexuel
Le mariage gay s'invite dans la campagne de Barack Obama
« Obama boy » déclare sa flamme à Barack Obama en vidéo
Mariage homosexuel : la Cour suprême des Etats-Unis se prononcera à l'automne
Mariage gay : notre opinion influencée par les séries télé ?

Plus d'actu sur : Présidentielle américaine

Obama réélu : "Va-t-il savoir mettre la pression sur les républicains ?"
Etats-Unis : Tammy Baldwin, première sénatrice lesbienne au Congrès
Elections au Congrès américain : l'heure des femmes est-elle arrivée ?