Les femmes interdites de minijupe au Swaziland

Les femmes interdites de minijupe au Swaziland
Les femmes interdites de minijupe au Swaziland
Les femmes du royaume de Swaziland ne pourront désormais plus porter ni minijupe ni pantalon taille basse. C'est ce que viennent de décider les forces de l'ordre de ce petit pays d'Afrique australe afin de lutter contre les agressions sexuelles.
A lire aussi


C’est une décision paradoxale que viennent de prendre les forces de l’ordre du Swaziland, petit royaume coincé entre l’Afrique du Sud et le Mozambique. Alors que chaque année, des jeunes femmes, dansent  quasi-nues devant le roi Mswati III dans le cadre de la « Danse des roseaux », la porte-parole de la police a fait savoir que le port de la minijupe serait désormais interdit, de même que les jeans taille basse. Un texte datant de 1989 prohibait déjà les tenues indécentes ; mais ce dernier, issu d’une loi coloniale, n’avait jamais été appliqué jusqu’ici.

Une  erreur selon Wendy Hleta qui estime que « le viol est facilité parce qu’il est facile de retirer la petite pièce de tissu porté par les femmes ». Au site internet d’informations sud-africain Independent Online News, elle ajoute avoir « lu sur un réseau social que les hommes et même parfois les femmes ont une tendance à "déshabiller les gens du regard". Cela devient plus facile avec les vêtements moulants ou suggestifs ».

Chaque année, des centaines de jeunes filles dansent seins nues devant le roi

La porte-parole a par ailleurs prévenu que les contrevenantes seraient « arrêtées » et encourraient une peine de six mois d’emprisonnement, exception faite des danseuses de la cérémonie des roseaux. En effet, une fois par an, des centaines de jeunes filles supposées vierges dansent devant leur souverain vêtues de la tenue traditionnelle swazie. Et si cette dernière cache leur sexe, elle laisse clairement apparaître leur poitrine et leurs fesses. Cet événement, au cours duquel le roi Mswati III choisit une nouvelle épouse, attire chaque année des hordes de touristes.

Voir la danse des roseaux



Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Le port du pantalon toujours illégal pour les femmes
Une lycéenne expulsée pour port d'une jupe trop longue
Toutes en jupe !
Slutwalk : la « marche des salopes » avance à grands pas