Machisme ordinaire : l'adversaire d'Angela Merkel, Peer Steinbrück se distingue

Machisme ordinaire : l'adversaire d'Angela Merkel, Peer Steinbrück se distingue
Machisme ordinaire : l'adversaire d'Angela Merkel, Peer Steinbrück se distingue
Dans cette photo : Valérie Trierweiler
Peer Steinbrück, adversaire social-démocrate d'Angela Merkel pour les législatives allemandes de 2013, a réalisé un double impair dans une interview publiée dimanche. Après avoir affirmé qu'Angela Merkel était populaire parce qu'elle bénéficiait d'« un bonus de la part des femmes », il a ajouté que le chancelier allemand n'était pas assez bien payé.
A lire aussi
Captain Marvel, une super-héroïne trop ordinaire
News essentielles
Captain Marvel, une super-héroïne trop ordinaire


« Angela Merkel est populaire parce qu'elle bénéficie d’un bonus de la part des femmes. Une grande partie de l’électorat féminin apprécie la façon dont elle s’est affirmée depuis longtemps au sein de son parti, mais aussi, au-delà, en Europe. Ce n’est pas un inconvénient pour moi, mais un avantage pour elle », vient de déclarer Peer Steinbrück, le leader social-démocrate allemand, à propos de la chancelière en exercice, qui sera sa principale rivale aux élections législatives de 2013. Cette intervention très machiste publiée par la « Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung » (FAS) datée du 30 décembre est complétée par des propos maladroits sur la rémunération du chancelier allemand.

En effet, Peer Steinbrück a également soulevé la question du salaire actuel d’Angela Merkel, environ 17 000 euros par mois selon son porte-parole Steffen Seibert : « Pratiquement chaque directeur de Caisse d’épargne de Rhénanie-du-Nord-Westphalie gagne plus que le chancelier ». Une intervention malvenue, décryptée par « Der Spiegel » sur le site du quotidien : « Peut-être qu'il ne voulait pas le dire de cette façon, mais les mots du candidat SPD à propos de son adversaire […] ont été choisis très maladroitement ». S’il voulait se tirer une balle dans le pied, Peer Steinbrück ne s’y serait pas pris différemment…

Crédit photo : Abaca

VOIR AUSSI

Sexisme : le machomètre de l’année 2012 - Votez !
Isabelle Balkany trouve que les anciennes sarkozystes poussent au machisme
Valérie Trierweiler victime de la culture machiste française ?
Remarques machistes à l'Assemblée sur la robe de Cécile Duflot (Vidéo)