Argent, dopage, structures : la championne Nicole Cooke dénonce le machisme dans le vélo

Argent, dopage, structures : la championne Nicole Cooke dénonce le machisme dans le vélo
Argent, dopage, structures : la championne Nicole Cooke dénonce le machisme dans le vélo
Dans cette photo : Lance Armstrong
Interrogée par la presse à Londres, la championne britannique de cyclisme féminin Nicole Cooke a livré quelques dessous du monde du cyclisme. L'univers du vélo s'avère sexiste et inégal en termes de salaire.
A lire aussi
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le métro pour dénoncer le harcèlement sexuel
News essentielles
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le...


Dans une conférence de presse donnée à Londres à l'occasion de son départ à la retraite et rapportée sur le Guardian, la championne de cyclisme féminin Nicole Cooke a tenu à révéler les obstacles qu'elle a rencontrés au cours de sa carrière. Dénonçant le sexisme ambiant dans le monde du vélo, elle a déclaré : « À l'âge de 12 ans, je n'étais pas consciente des problèmes auxquels je devrais faire face. On s'attend à ce qu'il y ait une infrastructure pour que les garçons et les filles développent et démontrent leur talent, pour les faire progresser. On ne s'attend pas à ce qu'il n'y ait rien de disponible si on est une fille ou pire qu'elles soient exclues, ou interdites de compétition ». Rappelant même que jusqu'en 1998, il n'existait pas de championnat pour les jeunes filles de 16 ans cyclistes au Royaume-Uni : « Le cyclisme était et continue d'être un sport dominé par les hommes et il y a encore beaucoup de progrès à faire en termes d'égalité ».

À quelques heures de la confession publique de Lance Armstrong au micro d'Oprah Winfrey, Nicole Cooke ne s'est pas gênée pour dénoncer les gains injustifiés du sportif déchu et de Tyler Hamilton, autre « compétiteur » de la discipline. « Quand Lance pleurera chez Oprah en fin de semaine et qu'elle lui tendra un mouchoir, n'oubliez pas de garder une petite pensée pour les honnêtes gens qui partent les mains vides », a t-elle lancé. La jeune femme de 29 ans se révèle reconnaissante mais très amère : « J'ai été si chanceuse de pouvoir gagner proprement dans une époque souillée par des scandales de dopage. J'ai été volée par des tricheurs dopés, mais j'ai eu de la chance d'avoir gagné tant de titres (…) Tyler Hamilton va gagner davantage d'argent avec son livre expliquant comment il s'était dopé que moi tout au long de ma carrière ». Nicole Cooke fait référence à l'ouvrage « Dans les coulisses de la course. Au sein du monde caché du Tour de France : dopage, dissimulations et gagner à tout prix », sorti en septembre 2012.

Salima Bahia

VOIR AUSSI

Cyclisme : les femmes toucheront autant de gains que les hommes
« Toutes à Paris » : la première randonnée à vélo pour les femmes
Dopage : "Les femmes sont des sportifs de haut niveau comme les autres"