Le musée ABBA va ouvrir ses portes

Le musée ABBA va ouvrir ses portes
Le musée ABBA va ouvrir ses portes
Le musée dédié au groupe emblématique suédois : ABBA accueillera les fans du groupe à partir de demain à Stockholm.
A lire aussi

Le groupe pop phare des années 70 avait déjà à son actif : une comédie musicale en 1999 et un film sorti en 2008, qui lui étaient dédiés. Désormais avec un musée dans leur pays natal en Suéde, c’est un signe de reconnaissance absolu, pour les membres du groupe ABBA, composé de Anni-Frid Lyngstad, Agnetha Fältskog, Benny Andersson et Björn Ulvaeus.


Pour cette occasion : bus, voitures et vélos sont décorés à l’effigie de l’emblème du musée appelé ABBA-The museum, un clin d’œil au film sorti en 1977, « ABBA-the movie » réalisé par Lasse Hallström.


C’est un couple d’entrepreneurs, qui eut l’idée de faire un musée à l’image du groupe suédois, comme celui des Beatles à Liverpoool. En 2006, il décide de faire part de leur idée aux membres du groupe, qui refusèrent dans un premier temps la proposition : « J’ai été dubitatif (à l’idée) de devenir un objet dans un musée avant ma mort [...] mais maintenant je comprends que […] ensemble nous avons créée énormément » et « Je me suis dit si ce n’est pas moi, qui est le mieux placé pour réaliser ça ! » explique Björn Ulvaeus, l’un des membres d’ABBA, qui préside désormais le conseil d’administration.


Pour cette exposition rien n’a été laissé au hasard, dans ce musée de 5 étages : « Nous allons offrir aux visiteurs une expérience unique », déclare Mattias Hansson, le directeur du musée. Tout est là, pour séduire visiteurs et fans du groupe : Les combinaisons à paillettes, les disques d’or, studio d’enregistrement : « On doit avoir la meilleure isolation du monde pour permettre aux pièces de diffuser une musique différente ». Même si, le directeur du musée est conscient, que les gens ne viendront pas pour écouter de la musique, qu’ils connaissent par cœur mais pour revivre les années d’activité du groupe.


Et dans une pièce se trouvera un téléphone des années 70 symbolisant la chanson « Ring ring » : « C’est l’idée de Frida (Anni-Frid Lyngstad, […] donc bien sûr, elle va appeler ». Certains visiteurs auront donc la chance de discuter avec la chanteuse déclare la conservatrice du musée, Ingmarie Halling.


Pour les fans, le musée se trouve à l’intérieur du Swedish Music Hall of Fame, qui se prépare à accueillir près de 250 000 visiteurs pour cette occasion. Tous les règlements devront être effectués par carte bancaire : « Money, money, voilà comment on va parler de ça » s’est amusé Björn Ulvaeus lors de son entretien pour le journal suédois Aftonbladet.

Suivez-nous sur Twitter pour ne plus rien louper !

Dans l'actu