Speed sisters, la première équipe de femmes pilotes de course en Palestine

Speed sisters, la première équipe de femmes pilotes de course en Palestine
Speed sisters, la première équipe de femmes pilotes de course en Palestine
Un groupe de palestiniennes s’est entraîné pour devenir la première équipe de femmes pilotes de course du Moyen-Orient. Baptisée « Speed sisters », cette formation compte sur le crowdfunding pour financer la production d’un documentaire exclusif. Buzz annoncé dans le monde arabe et ailleurs.(Trailer)
A lire aussi
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina Mückstein
News essentielles
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina...


Elles s'appellent Noora, Mona, Betty, Marah, et sont en passe de devenir des icônes de l'indépendance des femmes au Moyen-Orient, grâce à la course automobile. Elles forment l'équipe « Speed sisters », première team de course automobile du monde arabe, et font l'objet d'un documentaire en cours de production.

Le film raconte plus précisément l'histoire de Noor Daoud, née au Texas, ex-membre de l'équipe olympique palestinienne de natation et de hockey, ex-pilote de Formule 3, et des ses amies. Après la diffusion d'une première vidéo en juin 2012, où la réalisatrice Amber Fares confiait que son sujet était probablement « le sujet le plus cool du monde », un trailer a été diffusé récemment pour lancer un appel à contribution des internautes.

Découvrez le trailer de Speed sisters

« Les Speed sisters réalisent quelque chose de très simple mais de très courageux. Elles résistent à une réalité qui diminue leurs rêves, qui leur dit que leur futur est étroit, prévisible », peut-on lire sur le site du film. L'objet du documentaire n'est en effet pas seulement de montrer comment ces super nanas font crisser les pneus, mais combien leur vie quotidienne est bien plus compliquée que leurs courses, dans cet état en construction qui se débat dans le conflit et l'occupation.

« En poursuivant leur passion et leur croisade pour se déplacer librement face à des horizons réduits par l'occupation militaire, elles plantent l'espoir à la vue de ceux qui regardent leur course », explique la production. D'où cet appel au crowdfunding pour aider le bouclage du projet et sa diffusion. Siuvez le projet sur Twitter : @speedsisterfilm.

VOIR AUSSI

Les femmes arabes poursuivent la révolution sur Facebook
Egypte : les femmes s’interrogent sur leur avenir
Yamina Benguigui : "Les femmes ont un rôle majeur à jouer pour la francophonie"

Dans l'actu