Un (autre) baiser gay réveille l'homophobie dans le monde du foot

Un (autre) baiser gay réveille l'homophobie dans le monde du foot
Un (autre) baiser gay réveille l'homophobie dans le monde du foot
Une photo, publiée sur Instagram, relance le débat de l'homophobie dans le sport. On y voit un joueur de football de Sao Paulo embrasser un autre homme du bout des lèvres. Scandale dans le monde du ballon rond brésilien : loin d'être accueillie avec tolérance, la photo a suscité de violentes réactions de la part des supporters de son club comme des clubs rivaux.
A lire aussi
Ce couple lesbien fait le tour du monde pour promouvoir le mariage gay au Japon
News essentielles
Ce couple lesbien fait le tour du monde pour promouvoir...

Le joueur de football Emerson Sheik a publié sur Instagram une photo de lui, embrassant du bout des lèvres un autre homme. La légende : « Il faut avoir beaucoup de courage pour célébrer l’amitié sans avoir peur de ce que les gens plein de préjugés vont dire. Il faut être très libre pour célébrer une victoire comme ça, sans arrière-pensées, avec un ami qui te soutient en permanence. » En quelques heures à peine, la photo a provoqué un véritable scandale.

Le hic : Emerson Sheik joue pour le club historique des Corinthians (Sao Paulo). Or le football est un milieu où « gay » est un nom d’oiseau comme un autre pour rabaisser un joueur, et le Brésil un pays où l’homophobie gagne du terrain : alors qu’un traitement pour les gays a récemment été autorisé, on compte une agression homophobe toutes les 26 heures.

Des supporters demandent l’annulation de son contrat

Même si l’homme qu’Emerson Sheik embrasse sur la photo n'est qu'un ami, et que la photo relève plus du soutien que du coming out, les réactions n'ont pas tardé. Il faut croire qu’on ne plaisante pas avec ce genre de chose chez les Corinthians : des supporters du club ont manifesté, appellant à l’annulation du contrat du joueur. Ils exigent également des excuses. Les pancartes qu’ils brandissent sont explicites : « Pas de pédés ici ». En embrassant du bout des lèvres un ami le temps d’une photo, Emerson Sheik a visiblement entaché l’honneur du club. Au match suivant, lorsqu’il arrive sur le terrain, il est sifflé et insulté par les supporters du camp adverse. Emerson Sheik est contraint de présenter des excuses aux gens que sa photo aurait « offensés ».  

Heureusement, les soutiens se multiplient sur Internet : le hashtag #Sheiktamojunto (« Sheik on est avec toi ») gagne en popularité, et sur Instagram, de nombreuses photos de soutien sont publiées. On y voit deux hommes, vêtus du maillot des Corinthians, échanger un baiser solidaire. À la veille des prochains Jeux Olympiques, la Russie est elle aussi sous le coup d’une polémique homophobe, un peu de tolérance ne fait pas de mal au monde du sport.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Mondiaux d'athlétisme : un baiser gay pour provoquer Poutine ?
Mondiaux d'athlétisme : le baiser russe n'était pas un symbole pro-gay