Abused Goddesses : une campagne choc contre la violence conjugale en Inde

Abused Goddesses : une campagne choc contre la violence conjugale en Inde
Abused Goddesses : une campagne choc contre la violence conjugale en Inde
En Inde, une nouvelle campagne choc a été lancée pour lutter contre les violences conjugales. Et pour sensibiliser la population, le projet Save Our Sisters a décidé de détourner des images de déesses hindoues, en affublant ces personnages sacrés de bleus, cicatrices et autres contusions. Un symbole fort, dans un pays où la religion hindoue est pratiquée par 80% de la population.
A lire aussi
Loi contre les violences sexistes et sexuelles au Sénat : des avancées et des failles
News essentielles
Loi contre les violences sexistes et sexuelles au Sénat :...


L’Inde demeure l’un des pays où les conditions de vie des femmes sont les plus difficiles : en 2011, le pays était considéré comme le 4e pays le plus dangereux pour les femmes, d’après la fondation Thomson Reuters. La violence domestique y fait rage, un paradoxe quand on sait que dans la religion hindoue, pratiquée par 80% des habitants, on vénère les déesses. Saraswati, Lakshmi ou Durga y sont des divinités féminines adorées et craintes.

Les Indiennes sont toutes des déesses

L’association Save The Children India a donc créé le projet « Save Our Sisters », en plaçant les femmes indiennes sur un pied d’égalité avec ces déesses. En ressort une campagne de sensibilisation choc, où l’on voit les divinités féminines hindoues marquées par des coups. Un cocard défigure la somptueuse Saraswati, déesse de la connaissance et de la maîtrise des arts. La déesse Lakshmi, symbole de la santé, de la richesse intérieure et de la beauté, est marquée d’une coupure au nez et d’une contusion au coin de la bouche. Une larme coule sur la joue de Durga, la « déesse-mère », tandis que son visage est barré de plusieurs marques de violence. Détourner des symboles divins pour sauver les Indiennes, ou comment une campagne publicitaire marquante peut réveiller les consciences.

Abused Goddesses


Pour allier le réalisme cru de la photographie et la peinture, moyen traditionnel de représenter les déesses, les femmes ont été maquillées et photographiées, puis les images ont été retravaillées pour garder un aspect authentique.

Abused Goddesses

Abused Goddesses



VOIR AUSSI

Les conflits de dot tuent une femme par heure en Inde
Une fillette indienne de 6 ans poussée à épouser le fils de son violeur
Une nouvelle victime de viol collectif à Bombay
Viol collectif en Inde : le coupable mineur écope de 3 ans de prison
Inde : une femme vendue par son mari pour de l'alcool