Craig Cobb, ce suprémaciste blanc qui apprend en direct qu’il a des origines noires

Craig Cobb, ce suprémaciste blanc qui apprend en direct qu’il a des origines noires
Craig Cobb, ce suprémaciste blanc qui apprend en direct qu’il a des origines noires
Dans cette photo : Harry Roselmack
Craig Cobb, un suprémaciste blanc connu aux Etats-Unis pour ses idées racistes et antisémites, a appris sur le plateau d'une émission britannique qu'il avait des ancêtres africains. Lors de son passage au « Trisha Show », l'Américain avait, en effet, accepté de se soumettre à un test ADN.
A lire aussi


Instant dramatique pour lui, moment très cocasse pour les autres. Invité sur le plateau du « Trisha Show », lundi 11 novembre, l'activiste Craig Cobb, en faveur d'une suprématie blanche, a appris en direct qu'il avait du sang africain dans les veines. Comble de l'ironie, l'homme a pris connaissance de ses origines de la bouche de Trisha Goddard, présentatrice britannique noire.

« Craig Cobb a subi un test ADN pour déterminer qui sont ses ancêtres : 86% étaient européens et 14% venaient d'Afrique subsaharienne », annonce la présentatrice amusée, provoquant l'hilarité du public. L'intéressé, visiblement contrarié par la nouvelle, tente alors de minimiser l'information en qualifiant le résultat de « bruit statistique ».

« L'huile et l'eau ne se mélangent pas »

« Vous avez un peu de noir en vous mon chéri », renchérit Trisha Goddard. Décontenancé, Craig Cobb essaye de balayer cette conclusion, estimant que « l'huile et l'eau ne se mélangent pas ». La présentatrice tente alors un ultime pied de nez en voulant taper dans la main de son invité. Peine perdue. Interrogé après coup par le Daily Mail, Craig Cobb a déclaré : « Si j'ai vraiment un peu de nègre en moi, je n'en veux pas davantage ».

Depuis plus d'un an, l'homme qui affirme « le racisme est ma religion », achète avec son mouvement des propriétés à Leith, dans le Dakota du Nord. Il invite ses sympathisants à y établir une « nouvelle petite Europe ». La ville ne compte qu'un seul habitant noir, marié à une femme blanche.





Il y a quelques semaines, l'émission avait déjà reçu Craig Cobb, et l'avait confronté au seul homme noir de la ville de Leith, Bobby Harper. L'échange entre les deux hommes était pour le moins tendu :




En septembre dernier, un journaliste de la chaîne américaine CNN avait interviewé Craig Cobb pour tenter de comprendre comment le suprémaciste voulait créer un « village blanc » à Leith :




VOIR AUSSI

Harry Roselmack dénonce une "France raciste" dans sa tribune au "Monde"
Cheerios : une publicité réveille le racisme des internautes américains - vidéo
"Minute" : Taubira "maligne comme un singe", elle "retrouve la banane"