Les huit lois les plus absurdes en vigueur aux États-Unis - photos

Les huit lois les plus absurdes en vigueur aux États-Unis - photos
Les huit lois les plus absurdes en vigueur aux États-Unis - photos
Saviez-vous que dans le bel État du Texas, un enfant à la coupe de cheveux insolite est susceptible de se retrouver sous les verrous ? Et que la tarte aux pommes sans fromage est illégale dans le Wisconsin ? La photographe Olivia Locher est au courant, elle, et ça la fait tellement rire qu'elle a consacré une série de photos aux lois les plus étranges en vigueur aux États-Unis.
A lire aussi


Si les Parisiennes ont depuis peu le droit de porter des pantalons (une loi entrée en vigueur il y a plus de deux siècles le leur interdisait encore au début de l’année), il est toujours strictement illégal en France - conformément à d’anciennes lois que personne n’a pris la peine d’abroger - de boire une boisson alcoolisée qui n’est pas du vin, de la bière, du cidre ou du poiré au boulot ou de baptiser son cochon Napoléon.

Les cornichons qui ne rebondissent pas sont illégaux

Les États-Unis aussi sont toujours sous le joug de lois plus ou moins absurdes. L’artiste Olivia Locher a d’ailleurs décidé de consacrer un projet photo à une petite dizaine de lois étranges qui régissent certains États américains : en Arizona, vous n'avez pas le droit d'avoir plus de deux godemichets dans une maison. En Alabama, il est interdit de mettre son cornet de glace dans sa poche arrière. Au Texas, les enfants n'ont pas le droit d'avoir une coupe de cheveux insolite. Dans le Wisconsin, il est illégal de servir dans un restaurant une tarte aux pommes sans fromage. En Californie, il est formellement interdit de faire du vélo dans une piscine. Dans l'État du Delaware, vous n'avez pas le droit de porter un pantalon « qui moule votre taille ». Dans le Connecticut, les cornichons doivent rebondir s'ils veulent être considérés officiellement comme des cornichons. Et à Hawaii, vous n'avez pas le droit de mettre une pièce de monnaie dans votre oreille...

>> À lire aussi, les 100 morts les plus stupides de l’Histoire <<

Pour illustrer chacune de ces lois, Olivia Locher a réalisé une petite mise en scène photographique aux couleurs pop et bourrée d’humour, avant d’intituler cette hilarante série « I Fought The Law » (J’ai transgressé la loi). Son projet est visible sur son site.

VOIR AUSSI

Jon Feinstein, l'homme qui scanne de la junk food - photos
Le top des mannequins sans maquillage - photos
"Project Bush" : 93 photos de pubis pour dire non au diktat de l'épilation intégrale
10 photographes de mariage talentueux à booker d'urgence