Angelina Jolie, Oscar d'honneur : ses 5 causes humanitaires phares

Angelina Jolie, Oscar d'honneur : ses 5 causes humanitaires phares
Angelina Jolie, Oscar d'honneur : ses 5 causes humanitaires phares
Dans cette photo : Angelina Jolie
L'actrice américaine Angelina Jolie a reçu, samedi 16 novembre, un Oscar d'honneur récompensant son engagement pour les causes humanitaires, lors de la 5e cérémonie des Governors Awards, à Hollywood.
A lire aussi


Angelina Jolie a reçu le premier Oscar de la saison. Devant un parterre prestigieux composé notamment de Tom Hanks, Jake Gyllenhaal, Diane Keaton, Emma Thompson, Harrison Ford, Amy Adams, Matthew McConaughey ou George Lucas, Angelina Jolie s’est vue décerner le Jean Hersholt Humanitarian Award. L’héroïne de Tomb Raider est ainsi récompensée pour son action en tant qu'ambassadrice, puis envoyée spéciale du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), et en tant que cofondatrice d'un organisme de prévention des violences sexuelles.

Plus de dix ans d'engagement humanitaire

« C'est quand j'ai commencé à voyager que j'ai compris la responsabilité que j'avais envers les autres », a-t-elle déclaré aux quelque six cents invités des gouverneurs de l'Académie des arts et sciences du cinéma. « Quand j'ai rencontré des survivants de guerres, de famines et de viols, j'ai compris quelle était la vie de la majorité des gens sur cette Terre, et la chance que j'avais d'avoir de quoi manger, un toit, un endroit où vivre en sécurité et le bonheur d'avoir une famille en bonne santé », a-t-elle ajouté.

C’est lors du tournage de Tomb Raider, au Cambodge, alors à feu et à sang, qu’Angelina Jolie a pris la mesure de la gravité des crises humanitaires dans le monde. Nommée ambassadrice du HCR en 2001, Angelina Jolie, s’est également engagée pour diverses causes dont la défense des enfants, la protection de l'environnement, le droit international et les efforts de justice dans le monde.

Cinq causes phares :

- En 2003, Angelina Jolie a lancé le « projet Maddox Jolie », du nom de son fils adoptif, consacré à la préservation de la flore et de la faune dans une région du Cambodge, puis étendu à l'agriculture, l'éducation, aux soins de santé, à la formation professionnelle, aux infrastructures, à la planification rurale et aux programmes de microcrédit. Le projet, depuis rebaptisé « Maddox Jolie-Pitt », a  pris de l’ampleur et est à l'origine du premier « Millennium Village » en Asie, une initiative destinée à encourager le développement rural pour lutter contre la misère.

- En 2005, l’actrice crée le « National Center for Refugee and Immigrant Children », qui accorde une assistance juridique gratuite aux enfants demandeurs d’asile n’ayant pas de représentation juridique.

- En 2006, Angelina Jolie annonce la création de la Fondation Jolie/Pitt avec son compagnon, Brad Pitt. Les premiers dons de la Fondation, d'un million de dollars chacun, sont consacrés au « Global Action for Children » et à Médecins sans frontières. Elle copréside également l’« Education Partnership for Children of Conflict », en relation avec la Fondation Clinton, qui œuvre pour l'éducation des enfants vivant dans des pays en conflit.

- Après avoir fait un don, avec Brad Pitt, d'un million de dollars pour aider les secours en Haïti à la suite du séisme dévastateur qui a frappé Port-au-Prince en 2010, l'héroïne d'Une vie volée se rend en Haïti et en République dominicaine pour y mener des discussions sur les futurs efforts de secours.

- En 2012, Angelina Jolie, dont le premier film en tant que réalisatrice, « Au pays du sang et du miel », porte sur une histoire d'amour et de violences pendant le conflit en Bosnie, s’engage contre les violences sexuelles dans les zones de conflits militaires aux côtés de William Hague, secrétaire des Affaires étrangères au Royaume-Uni.

VOIR AUSSI

Angelina Jolie subit une mastectomie pour prévenir le cancer du sein
Angelina Jolie change de rôle derrière la caméra
Oscars 2013 : les pronostics côté femmes
Angelina Jolie soutient Malala la jeune Pakistanaise