Nelson Mandela : l'Afrique du Sud entame une semaine de deuil officiel

Nelson Mandela : l'Afrique du Sud entame une semaine de deuil officiel
Nelson Mandela : l'Afrique du Sud entame une semaine de deuil officiel
Dans cette photo : Nelson Mandela
Dimanche 8 décembre, les Sud-Africains ont inauguré une semaine de deuil national pour Nelson Mandela, décédé jeudi à l'âge de 95 ans. Alors que près de 70 chefs d'État et de gouvernement sont attendus ce mardi à la cérémonie du Soccer City Stadium de Johannesburg, l'hommage au père de la Nation arc-en-ciel s'achèvera dimanche 15 décembre à Qudu, où seront célébrées des obsèques plus intimes.
A lire aussi
En Afrique du Sud, une playlist a été créée pour économiser l'eau de la douche
News essentielles
En Afrique du Sud, une playlist a été créée pour...


Après avoir passé la journée de dimanche à « prier, chanter et danser » en l'honneur de leur ancien président Nelson Mandela, disparu jeudi soir à 95 ans, les Sud-Africains poursuivent leur semaine de deuil national. Tous se sont recueillis ce dimanche à la demande du président Jacob Zuma « dans les centres communautaires, les églises, les mosquées, les temples, les synagogues et chez eux pour des prières et des méditations, sur la vie de Madiba et qu'il a apporté à l'Afrique du Sud et au monde ». « Nous devons, tout en pleurant, chanter avec le plus de voix possible, danser et faire ce que nous voulons faire, pour célébrer la vie de ce révolutionnaire exceptionnel qui a gardé vivant l'esprit de liberté et nous a conduit vers une nouvelle société », a ainsi déclaré le président Zuma.

Des milliers de Sud-Africains ont déposé des gerbes de fleurs, des bougies et des mots devant les lieux où a vécu Nelson Mandela : sa maison de Johannesburg, où il mort jeudi, devant son ancienne demeure à Soweto, devant la maison de Qunu où il doit être inhumé, mais aussi devant la présidence, à Pretoria, ainsi que devant l'hôtel de ville du Cap où il a tenu un discours le jour de sa libération, le 11 février 1990.

Une semaine de commémorations

Après un hommage à Mandela rendu aujourd'hui au Parlement du Cap, aura lieu mardi, à 11 heures (soit 10 heures en France), une grande cérémonie au Soccer City Stadium. 10 000 personnes sont attendues dans ce stade de Johannesburg où Nelson Mandela a fait sa dernière apparition publique en juillet 2010, à l'occasion de la finale de la Coupe du monde de football. Pour l'occasion, près de 70 chefs d'État, de gouvernement ou d'organisations internationales feront le déplacement parmi lesquels Ban Ki-Moon, François Hollande, Barack Obama, David Cameron, Angela Merkel. D'anciens chefs d'État - Nicolas Sarkozy, Jimmy Carter, George Bush père et fils, Bill Clinton - seront également présents. Pour permettre aux Sud-Africains de faire leurs adieux à Nelson Mandela, la cérémonie sera retransmise en direct à la télévision et un peu partout dans le pays sur des écrans géants.

Les funérailles officielles fixées au 15 décembre

Mercredi, la dépouille de Nelson Mandela rejoindra l'amphithéâtre des Union Buildings, le siège du gouvernement à Pretoria, où elle sera exposée pendant trois jours. C'est là que Nelson Mandela a prêté serment, après avoir été élu premier président noir de l'histoire de l'Afrique du Sud le 10 mai 1994.

Une cérémonie d'adieu aura ensuite lieu samedi sur une base militaire de la banlieue de Pretoria, de là où le corps de Mandela sera transféré par voie aérienne vers l'aéroport de Mthatha. À l'arrivée, la dépouille de l'ancien président sera conduite en procession jusqu'à Qunu, un petit village rural dans le sud du pays où il a grandi. 401 kilomètres séparent l'aéroport de la terre de ses ancêtres, la tribu des Thembus. Ces derniers lui rendront hommage en organisant, avant les funérailles officielles, une cérémonie traditionnelle.

Les obsèques officielles de Nelson Mandela se tiendront dimanche 15 décembre à Qunu. Il y sera enterré aux côtés de ses parents et de trois de ses enfants. Les funérailles de Nelson Mandela se dérouleront dans l'intimité. Seuls quelques dignitaires étrangers - dont la liste n'a pas encore été divulguée - seront présents.

VOIR AUSSI

Nelson Mandela : les programmes TV qui vont lui rendre hommage
Mandela confondu avec
Morgan Freeman et Martin Luther King : les hommages ratés sur Twitter
Nelson Mandela, une icône planétaire, un père indisponible
Pour Christine Boutin,
Nelson Mandela est une icône à cause du mariage gay