Lyndsey Scott : la mannequin la plus intelligente du monde, c'est elle

Lyndsey Scott : la mannequin la plus intelligente du monde, c'est elle
Lyndsey Scott : la mannequin la plus intelligente du monde, c'est elle
Dans cette photo : Gisele Bündchen
Mannequin le jour pour la célèbre marque Victoria’s Secret, Lyndsey Scott consacre ses nuits à coder. Cette Afro-Américaine de 29 ans jongle en effet avec ces deux activités antinomiques et revendique sa double casquette. Qui est cette « nerd » cachée dans un corps de déesse ?
A lire aussi
Les poils de cette mannequin Nike font réagir et ce n'est pas plus mal
News essentielles
Les poils de cette mannequin Nike font réagir et ce n'est...


Lyndsey Scott, une jeune Afro-Américaine âgée de 29 ans, pourrait bousculer les idées toutes faites que l’on se fait généralement au sujet des top-models et des informaticiens. Cette jeune femme travaille en effet comme mannequin pour la marque de lingerie Victoria’s Secret, tout en développant des applications informatiques. La top, qui a défilé pour de grands noms de la mode, a ainsi déjà développé sept applications pour mobile, dont deux ont été achetées par Apple. « Si je devais la comparer à quelqu'un, je dirais qu'elle est comme Gisele Bündchen mélangé avec Bill Gates. Je ne peux pas imaginer ces deux combinés, mais si c'était le cas, ce serait sans doute Lyndsey », a déclaré son frère Matthew au site PandoDaily qui a consacré un article à la jeune femme.

La développeuse s’habille en Prada

Lyndsey Scott a fréquenté la prestigieuse université de Amherst dans le Massachusetts et obtenu un double diplôme en informatique et en théâtre. Alors que ses parents lui mettaient la pression pour qu’elle poursuive la voie de l’informatique, la jeune femme s’est consacrée au mannequinat, devenant la première Afro-Américaine à décrocher un contrat exclusif avec Calvin Klein en 2009. Depuis, elle a défilé pour Louis Vuitton ou Prada notamment. Désireuse de garder ses deux activités bien séparées, Lyndsey Scott est cependant restée longtemps très discrète au sujet de son travail en tant que développeuse.

Dress-code

Si Lyndsey Scott affirme avoir souffert de n’être pas assez cool pour le monde de la mode, son nouvel agent chez Elite ne considère pas son activité en tant que développeuse comme un obstacle. « Tout ce qui ajoute de la dimension à un top au-delà de sa beauté physique est une bonne chose. Sa personnalité la rend plus intéressante pour les annonceurs et les clients en mode et en beauté », a-t-il récemment déclaré.

VOIR AUSSI

Pour LinkedIn, une femme ne peut pas être belle et développeur web
H&M lance le mannequin normal : coup de pub ou vraie bonne idée ?
Thigh gap : Robin Lawley témoigne
A 60 ans, Kim Basinger redevient mannequin