Ukraine : l'infirmière Olesya Zhokovskaya donne de ses nouvelles sur Twitter

Ukraine : l'infirmière Olesya Zhokovskaya donne de ses nouvelles sur Twitter
Ukraine : l'infirmière Olesya Zhokovskaya donne de ses nouvelles sur Twitter
Elle a ému le web jeudi en postant le message « je meurs » sur Twitter. Olesya Zhokovskaya était devenue en quelques heures le symbole des affrontements entre les manifestants et le pouvoir ukrainien qui se jouent en ce moment à Kiev. Vendredi matin, la jeune femme a donné de ses nouvelles sur le réseau social par ce message : « Je vis ».
A lire aussi
Un ministre norvégien démissionne pour donner la priorité à la carrière de sa femme
News essentielles
Un ministre norvégien démissionne pour donner la priorité...


Elle est devenue le symbole des affrontements entre les manifestants et le pouvoir ukrainien, jeudi, à Kiev. Olesya Zhokovskaya, une jeune infirmière volontaire de 21 ans, aux côtés des opposants depuis plusieurs jours, décrivait régulièrement sur Twitter l’atmosphère dans la capitale Ukrainienne. Jeudi, après avoir posté « La soirée sera terrible », la jeune femme écrivait ce message glaçant : « Je meurs ».

60 manifestants tués par balle jeudi à Kiev, selon l’AFP

Une photo la montrant blessé avait ensuite circulé, puis plus rien. Les internautes s’étaient alors mis en quête d’informations, son nom ayant été mentionné près de 1500 fois par les utilisateurs du service de microblogging. Seul le fil Twitter EuroMaïdan, utilisé par les manifestants, avait annoncé qu’Olesya était en vie.

Mais vendredi, c’est de son propre compte que le message « Je vis » a été posté, un tweet qui remerciait également « ceux qui (l)'ont soutenue et prié pour (elle) ». Il est toutefois impossible de certifier que ce message a bien été écrit par la jeune femme. Plus de 60 manifestants auraient été tués par balle jeudi, selon l’AFP.

Dans l'actu