Japon: il s’immole par le feu pour éviter que son pays ne redevienne une puissance militaire

Japon: il s’immole par le feu pour éviter que son pays ne redevienne une puissance militaire
Japon: il s’immole par le feu pour éviter que son pays ne redevienne une puissance militaire
Au Japon, un homme s’est immolé par le feu dimanche 29 juin, en plein coeur de Tokyo. Il protestait contre une réforme constitutionnelle voulue par le premier ministre Shinzo Abe et qui permettrait au pays de se doter d’une armée qui ne serait plus seulement une force de défense. Cette réforme doit être votée à la Diète mardi.
A lire aussi

« Il était assis les jambes croisées et était simplement en train de parler, donc je pensais que cela se finirait sans incident », explique un témoin, cité par le site de la BBC. « Tout d’un coup, son corps s’est enveloppé de feu », poursuit-il. Plusieurs récits expliquent qu’avant de commettre ce geste, l’homme s’est longuement exprimé dans un mégaphone pour protester contre une réforme constitutionnelle voulue par Shinzo Abe - et qui autoriserait le pays à se doter à nouveau d’une force militaire d’attaque. Il a immédiatement été transporté dans un hôpital - il serait toujours en vie, mais son état de santé actuel n’a pas été divulgué.

>> Lire aussi: Une femme sur trois préfère être femme au foyer au Japon <<

Le Japon n’a droit qu’à une armée d’auto-défense

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, le Japon (tout comme l’Allemagne) ne peut disposer que d’une force d’auto-défense. Impossible pour les militaires japonais de se déployer hors des îles de l’archipel. Or le pays est l’objet de contentieux territoriaux au nord avec la Russie, dans les îles Kouriles. Il y a aussi un conflit territorial dangereux avec la Chine dans les îles Senkaku dans la mer de Chine orientale, ainsi que divers conflits autours de zones de pêche et d’exploitation économique exclusive. En échange de l’absence d’une force d’attaque, les Etats-Unis doivent en théorie se porter, si nécessaire, garants de la sécurité territoriale de l’archipel.

Dans l'actu