L'ambassadrice de Syrie à Paris dément avoir démissionné

L'ambassadrice de Syrie à Paris dément avoir démissionné
L'ambassadrice de Syrie à Paris dément avoir démissionné
Lamia Chakkour, ambassadrice de Syrie à Paris a démenti avoir démissionné pour protester contre la répression dans son pays. Une polémique qui éclate alors que Paris et Londres préparent un projet de résolution à l'ONU condamnant les mesures répressives de Damas.
A lire aussi

Manipulation ou coup médiatique ? L'ambassadrice de Syrie à Paris a démenti avoir présenté sa démission pour protester contre la répression dans son pays. Un incident diplomatique qui risque de coûter cher à la chaîne France 24, accusée de désinformation.
Mme Lamia Chakkour, l'ambassadeur de Syrie en France, a affirmé qu'une femme s'était fait passer pour elle la veille dans le message audio diffusé sur la chaîne. « J'accuse France 24 d'usurpation d'identité. Naturellement, je porterai plainte contre France 24 pour ces actes de désinformation, qui s'inscrivent dans une campagne de falsification de l'information et de désinformation qui a commencé en mars 2011 contre la Syrie », a-t-elle déclaré sur BFM TV. Renée Kaplan, la directrice adjointe de la rédaction à France 24, a pourtant déclaré au quotidien le Monde qu'elle connaissait bien Lamia Chakkour et qu'elle pensait « qu'il s'agissait bel et bien d'elle ».
Le quotidien syrien Al-Watan s'est empressé de critiquer avec colère l'ensemble des médias français. « C'est un scandale historique impliquant (...) toute la presse française. Cela devrait inciter à la démission immédiate du rédacteur en chef de France 24 (...) et peut-être du Premier ministre français. Le niveau professionnel et moral de cette chaîne est tombé au plus bas, jusqu'au point de falsifier les informations et de les fabriquer », a écrit le journal, très proche du pouvoir syrien.
Un coup de théâtre, alors que Paris et Londres présentent aujourd’hui un projet de résolution à l'ONU condamnant les mesures répressives de Damas.

(Source : 20minutes)

Charlotte Charbonnier


VOIR AUSSI

Syrie : les femmes descendent dans les rues de Banias
Blogueuses orientales : la liberté à tout prix
Témoignage : ces femmes qui résistent en Iran
Arabie Saoudite : pas de droit de vote pour les femmes