Emma Watson : ce qu'elle dit (très bien) sur le féminisme à l'ONU

Emma Watson : ce qu'elle dit (très bien) sur le féminisme à l'ONU
Emma Watson : ce qu'elle dit (très bien) sur le féminisme à l'ONU
Dans cette photo : Emma Watson
Emma Watson a fait, dimanche 21 septembre, un discours vibrant sur le féminisme à l’occasion du lancement de la campagne « HeForShe », qui vise à impliquer les hommes dans la lutte pour l’égalité des sexes.
A lire aussi


À l’heure où de nombreuses stars se revendiquent mollement féministes, Emma Watson, fraîchement nommée ambassadrice de bonne volonté de l’ONU Femmes, l’organisation des Nations Unies pour l’égalité des sexes et les droits des femmes dans le monde, a jeté un pavé dans la mare en défendant avec ferveur l’égalité des sexes.


« Vous devez vous dire: “Qui est cette fille qui sort d'un Harry Potter ? Qu'est-ce qu'elle fait à l'ONU ?”. Je me suis posée la même question. Tout ce que je sais, c'est que ce problème d'égalité des sexes me concerne et que je veux pouvoir améliorer les choses. », a-t-elle déclaré, répondant ainsi aux potentielles critiques au sujet de sa nomination comme ambassadrice pour l’ONU Femmes.


La jeune femme, tout en appelant les hommes à se mobiliser pour l’égalité des sexes, a tenu à clarifier les idées reçues au sujet du féminisme, de plus en plus assimilé à une haine des hommes : « J'ai décidé que j'étais féministe. Cela ne me semblait pas compliqué. Mais mes récentes recherches m'ont démontré que le mot féminisme était devenu impopulaire. Des femmes choisissent de ne pas dire qu'elles le sont. Apparemment, affirmer qu’on est féministe est vu comme trop fort, trop agressif à l’égard des hommes et peu séduisant. »

Impliquer les hommes dans la lutte pour l'égalité des sexes

Et l'actrice qui s'est récemment rendue en Uruguay pour l'ONU de poursuivre : « Pourquoi ce terme est-il si mal vu aujourd'hui ? Je trouve qu'il est normal que je sois payée autant que les hommes. Je trouve qu'il est normal que je prenne les décisions qui concernent mon propre corps. Je trouve qu'il est normal que des femmes soient engagées en mon nom pour défendre des politiques et prendre des décisions qui affectent ma vie. Je trouve qu'il est normal que l'on me démontre socialement le même respect qu'aux hommes. »

En martelant la définition du féminisme avec ferveur à la tribune des Nations Unies, la jeune actrice a ainsi taclé les récentes campagnes, notamment sur les réseaux sociaux, d'Américaines qui se disent contre le féminisme.

« HeforShe » (« Lui pour elle » en français), le programme défendu par Emma Watson, a pour but d'encourager les hommes à participer au combat pour l'égalité des sexes dans le monde. « Comment peut-on changer le monde si la moitié seulement est invitée à en discuter ? », a-t-elle lancé.

>> Quand les chats ridiculisent les anti-féministes <<