Suicide de Robin Williams : les conclusions de l’enquête

Suicide de Robin Williams : les conclusions de l’enquête
Suicide de Robin Williams : les conclusions de l’enquête
Dans cette photo : Robin Williams
Sa disparition avait ému le monde entier. L'acteur Robin Williams s’est donné la mort par pendaison le 11 août dernier. D'après l’autopsie, aucune trace d’alcool ou de drogue n’a été décelée dans son organisme.
A lire aussi


Acteur chéri par son public, Robin Williams s’est bien donné la mort par pendaison, dans la nuit du 11 août, a indiqué la police concluant son enquête sur cette disparition. Malgré les soupçons, il n’avait ingéré aucune drogue : « les examens toxicologiques ont révélé l'absence d'alcool ou de drogues illicites (...) Des médicaments nécessitant une ordonnance ont été détectés en concentration thérapeutique » a rapporté le dossier.

Il souffrait d’une grave dépression et d’un début de maladie de Parkinson. Alors que le diagnostic était tombé en novembre 2013, ses premiers symptômes commençaient déjà à apparaitre avec un tremblement au bras gauche et un ralentissement de la motricité de la main gauche.

Le monde entier lui rend hommage

L’acteur de légende - récompensé d'un Oscar et deux Emmys - avait largement ému lors de sa disparition. Son public, comme ses proches n’ont pas hésité à lui rendre hommage, lors de cérémonies mais aussi sur les réseaux.