Famine en Somalie : 750 000 personnes menacées de mort

La sécheresse frappe de plus en plus fort la Somalie. L'ONU vient d'annoncer qu'une sixième région, celle de Bay, est maintenant touchée par la famine. Si des mesures ne sont pas prises rapidement, 750 000 personnes pourraient mourir.
A lire aussi
Exposition au Jeu de Paume : une artiste palestinienne menacée de mort
art
Exposition au Jeu de Paume : une artiste palestinienne...


La situation s’aggrave de jour en jour. En juillet dernier, on parlait de 450 000 personnes menacées de mort. Elles sont aujourd'hui 750 000. En Somalie, quatre millions de personnes sont en situation de crise pour une population qui compte un peu moins de huit millions, soit plus de la moitié. Le centre d’analyse pour la sécurité alimentaire des Nations unies (FSNAU) parle d’une forte progression de cas de famine sur les quatre prochains mois, si le niveau de réponse à la crise humanitaire reste tel quel.
À l’heure actuelle, on compte des dizaines de milliers de morts, dont plus de la moitié sont des enfants. Le taux de mortalité quotidien est d’ailleurs de 2 sur 10 000 personnes. 20% des foyers sont confrontés à une importante pénurie alimentaire et un tiers de la population est en état de grave malnutrition.
En plus d’une instabilité alimentaire, la moitié sud du pays est principalement aux mains des insurgés islamistes shebab. La guerre civile qui sévit dans le pays depuis 1991 fait de la Somalie le pays le plus touché du continent africain.
Pour faire face à ce fléau, une aide de 2,4 milliards de dollars doit être versée aux pays de la Corne de l’Afrique. Pour l’instant, un peu plus de la moitié a été acheminée.

Nicolas Pouilley

(Avec AFP)
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Famine en Afrique : plus de 20 tonnes d'huile pour aider les populations
Famine en Somalie : Un avion de Médecins Sans Frontières s’envole vers la Corne de l’Afrique
Famine en Somalie : Ban Ki-moon sollicite le Moyen-Orient
Famine en Somalie : Nouvelle réunion de crise