Tunisie : Ennahda, première force politique du pays

La victoire du parti Ennahda lors des élections de dimanche dernier en Tunisie se confirme. La formation de Rached Ghannouchi recueille 38% des voix dans cinq circonscriptions selon les premiers résultats officiels.
A lire aussi
"Premières de corvée" : 4 raisons d'admirer les travailleuses domestiques
News essentielles
"Premières de corvée" : 4 raisons d'admirer les...


Les résultats officiels de l’élection de l’Assemblée constituante tunisienne se font attendre, mais quelques chiffres locaux confirment la première position du parti Ennahda, qui arrive en tête dans cinq circonscriptions – dont Sfax et Sousse- sur les vingt-sept que compte le pays avec 38% des voix.
Crédité dans les sondages de 25 à 30%, Ennahda peut se targuer d'une large avance, qui lui garantit déjà 24 sièges sur les 217 de la future Assemblée. Au terme des décomptes, le parti islamiste pourrait y occuper 60 sièges selon les estimations.
Dans ces cinq circonscriptions, c'est le Congrès pour la République de Moncef Marzouki qui est arrivé en seconde position, suivi de près par le parti Ettakatol de Moustapha Ben Jaafar. C’est avec ces deux partis que Rached Ghannouchi va discuter pour tenter de dégager une majorité dans l’Assemblée constituante. Sa première mission consistera à désigner un nouvel exécutif en attendant des élections prévues dans moins d’un an, des tractations sont déjà en cours pour former un gouvernement d’union nationale. Celui-ci aura pour tâche de stabiliser le pays avant la ratification de la nouvelle constitution, et surtout empêcher que la population ne s’enflamme à nouveau, face à une croissance économique proche de zéro et une fréquentation touristique en berne.

Crédit photo : AFP/Une femme, en faveur du parti Ennahda, fait le signe de la victoire, le 25 octobre 2011 à Tunis

Voir le dossier complet de la rédaction sur la Tunisie

VOIR AUSSI

Tunisie : Participation record pour les premières élections libres
Elections en Tunisie : la nouvelle démocratie doit-elle craindre Ennahda ?
Tunisie : la modernité des femmes est un acquis à défendre

Plus d'actu sur : Tunisie

Femen Tunisie : Amina Tyler poursuit son combat en blonde - vidéo
Tunisie : les femmes manifestent pour leurs droits et contre la future constitution
Tunisie : la femme est « complémentaire de l'homme » pour l'Assemblée constituante