Printemps des poètes : Vénus Khoury-Ghata

Printemps des poètes : Vénus Khoury-Ghata
Printemps des poètes : Vénus Khoury-Ghata
Au 21ème  siècle, la poésie sera féminine ou ne sera pas. Du 8 au 21 mars, Terrafemina accompagne le Printemps des poètes pour sa 12e édition en publiant les rimes de celles qui font vivre la poésie contemporaine.
A lire aussi
Printemps des poètes : Azadée Nichapour
poesie
Printemps des poètes : Azadée Nichapour

Dans le village des mères

Les journées tiennent dans un seau d’eau

Les puits réservés aux morts qui éclaboussent les murs de leur silence de suie


Fatiguées d’essorer un temps humide

Les femmes s’adossent à l’air

S’adossent aux arbres entravés où les abeilles font leur miel entre résine et sueur


Les femmes du village des mères partagent leur fatigue avec les vents charpentiers

Elles redressent les maisons renversées par les enfants maladroits

Quatre hivers en un répètent-elles en direction des quatre points cardinaux


Un temps à ne pas mettre une maison dehors

Seuls les chemins sont libres d’aller là où ils veulent


Vénus Khoury-Ghata

VOIR AUSSI :


Pour en savoir plus sur le printemps des poètes : cliquez ici.
Quand féminité et poésie se font la cour, voila ce que ça donne :

"La femme" vue par sapho.
"Autour de moi, solitudes éteintes" par Marie-Claire Bancquart.
La femme est-elle l'avenir de la poésie ?
"Parfois la beauté" par Azadée Nichapour.
"Je femme" par Albane Gellé.
"Elle ou la décision antérieure" par G.Althen.

Plus d'actu sur : Le Printemps des Poètes 2010

Printemps des poètes : Gabrielle Althen
Printemps des poètes : Azadée Nichapour
Printemps des poètes : Albane Gellé