Municipales 2014 : Dati abandonne, NKM lance ses forces dans la campagne

Municipales 2014 : Dati abandonne, NKM lance ses forces dans la campagne
Municipales 2014 : Dati abandonne, NKM lance ses forces dans la campagne
Dans cette photo : Rachida Dati
Rachida Dati jette l'éponge : la députée européenne a annoncé qu'elle ne présenterait finalement pas sa candidature à la primaire UMP pour les élections municipales de Paris en 2014. Au même moment, NKM est dans les starting blocks, inaugurant son QG de campagne parisien et lançant son site Internet.
A lire aussi
Municipales et Twitter : NKM peut-elle donner un second souffle à sa campagne ?
twitter
Municipales et Twitter : NKM peut-elle donner un second...


On la croyait bien partie, et pourtant, elle déclare forfait : l’ancienne ministre Rachida Dati l’a annoncé, elle ne présentera finalement pas sa candidature à la primaire organisée par l’UMP pour les élections municipale de Paris en 2014. La raison de son abandon ? Elle préfère laisser le champ libre à sa rivale Nathalie Kosciusko-Morizet, déjà « choisie par les médias et le système ». C’est ce qu’elle confie dans une interview au Point : « Que l'UMP désigne NKM et commençons la campagne municipale maintenant ! Elle a déjà été choisie par les médias et le système, la réalité est celle-là, même si je le regrette pour les autres candidats », avant de l’assurer : « Dans ce contexte, je retire ma candidature. » Mais l’actuelle maire du VIIe arrondissement de Paris sera bonne joueuse et l’affirme : « Je participerai ardemment à la campagne municipale. Ma crédibilité et ma notoriété seront au service de mon camp. » Du côté de NKM, on est surpris par ce dénouement que rien ne laissait présager. Il y a moins d’une semaine, Rachida Dati lançait en effet la campagne municipale, en engageant le premier débat public face à Anne Hidalgo, la candidate socialiste. 

Nouveau QG, nouveau site : NKM à fond dans la campagne

Interrogé à ce sujet par Le Lab d’Europe 1, Vincent Roger, porte-parole de la maire de Longjumeau, a fait part de sa déception. « Tout le monde est un peu surpris. On fait la compétition jusqu’au bout. Nous on considère que tant qu'un match n’est pas joué on ne sait pas le résultat. La voix de Rachida Dati compte à Paris. […] Je suis déçu qu'elle se retire. Ces primaires étaient l'occasion d'un vrai débat entre nous. C'est un peu surprenant de déposer sa candidature le vendredi et de se retirer le lundi », a-t-il déclaré. Il n’empêche, la voie est libre pour l’ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy, qui a inauguré vendredi dernier son QG de campagne rue de la Lune dans le IIe arrondissement de la capitale. Elle en a profité pour dévoiler les deux axes de son engagement : « Bien dans Paris » et « Fier de Paris ». Autre outil de campagne : son nouveau site nkmparis.fr, sur lequel elle l’affirme : « Il n’y a pas de fatalité. Un maire peut beaucoup. Sa mission n’est pas de compliquer la vie, elle est d’abord de la rendre plus facile, plus douce. » Alors qu’Anne Hidalgo a présenté il y a quelques semaines un livre en forme de programme pour Paris, NKM l’a assuré : « On ne peut pas, d'un côté, dire que le programme se construit au fur et à mesure comme je suis en train de le faire et, de l'autre, mettre sur le bureau, un an avant, un programme ou un bouquin clé en main comme si tout était fini ». Mais que les Parisiens se rassurent, « des idées, il y en a ».

VOIR AUSSI

Mairie de Paris : NKM, Dati et Hidalgo se lancent dans la campagne 
NKM candidate à Paris : Rachida Dati ne veut pas en entendre parler 
Municipales 2014 : Anne Hidalgo veut conjuguer Paris au féminin 
"Mon combat pour Paris" : Anne Hidalgo présente son programme

Plus d'actu sur : Municipales 2014 à Paris

Actrice porno, à peine majeure, décédée : les candidates inattendues des municipales
Saint-Valentin : des cartes de voeux LOL et politiques pour dire "je t'aime"
Bruni, d'Ormesson, Barbelivien : qui sont les soutiens people de NKM ?