Municipales à Paris : un match joué d'avance pour NKM ?

Municipales à Paris : un match joué d'avance pour NKM ?
Municipales à Paris : un match joué d'avance pour NKM ?
Alors que le second débat entre les candidats à la primaire UMP pour les municipales de Paris aura lieu ce mardi soir, le suspense est quasi inexistant : NKM est la très grande favorite de cette élection, qui semble jouée d'avance. D'où un manque d’intérêt flagrant des Parisiens pour ce match politique.
A lire aussi


Deux semaines après le premier round, c’est ce mardi soir que se tiendra le deuxième débat entre les candidats UMP à la primaire ouverte à Paris en direct à 18 heures sur LCI et LCP. Mais peu de place pour le suspense, parmi les cinq prétendants, l’une semble en effet l’avoir déjà emporté : Nathalie Kosciusko-Morizet apparaît plus que jamais comme la grande favorite de cette élection, face à Chenva Tieu, Pierre-Yves Bournavel, Jean-Francois Legaret et Franck Margain. Un sondage BVA pour Le Parisien dévoile ainsi que 82% des sympathisants UMP jugent que NKM est la meilleure candidate. Un chiffre qui explique certainement le peu d’intérêt montré par les Parisiens pour cette primaire qui semble devoir connaître une faible participation. À deux semaines de l’échéance électorale, qui démarrera le 31 mai prochain, l’UMP compte seulement 6 000 inscrits. Ce, alors que Paris compte plus de 28 000 adhérents UMP et que le parti avait évoqué au départ la possibilité d’une participation frôlant les 50 000 électeurs. 

Une faible participation en perspective

Autre frein à la participation évoqué : la procédure d’inscription quelque peu complexe, qui selon certains achèvera de démotiver les potentiels électeurs. En effet, si le vote, ouvert à tous les Parisiens, se déroulera exclusivement sur Internet, les électeurs doivent s’inscrire jusqu’au 28 mai, sur le site www.primaireparis.fr, et régler une participation de 3 euros. Un code leur est alors envoyé, qui leur permettra ensuite de voter en ligne, entre le 31 mai et le 3 juin. En cas de second tour, les Parisiens seront rappelés aux urnes électroniques du 7 au 10 juin. Reste que 83% des militants disent avoir confiance dans l’organisation d’une primaire « transparente ». Cependant, une perspective de faible participation pourrait porter préjudice au gagnant de l’élection : en cas de victoire, NKM serait malgré tout privée d’une véritable dynamique, un handicap face à son adversaire socialiste Anne Hidalgo qui l’a annoncé : elle marquera le vrai départ de sa campagne pour Paris le 28 mai prochain au Bataclan, suite à son investiture officielle le 21 mai comme candidate par les militants PS parisiens.

VOIR AUSSI

Débat de la primaire UMP : comment NKM s'en est-elle sortie ?
NKM : ses cinq propositions pour contrer Peillon sur la réforme de l'école
NKM candidate aux municipales 2014 : a-t-elle ses chances ?
Mairie de Paris : Hidalgo attend que NKM prouve sa modernité

Plus d'actu sur : Municipales 2014 à Paris

Actrice porno, à peine majeure, décédée : les candidates inattendues des municipales
Saint-Valentin : des cartes de voeux LOL et politiques pour dire "je t'aime"
Bruni, d'Ormesson, Barbelivien : qui sont les soutiens people de NKM ?