Jacques Chirac apparaît très affaibli, Hollande lui rend un émouvant hommage

Jacques Chirac apparaît très affaibli, Hollande lui rend un émouvant hommage
Jacques Chirac apparaît très affaibli, Hollande lui rend un émouvant hommage
Dans cette photo : Jacques Chirac
Jacques Chirac et François Hollande ont assisté ensemble, jeudi 21 novembre, à la cérémonie de remise du prix de la Fondation Chirac pour la prévention des conflits, au musée du Quai Branly, à Paris. L'ex-président de la République au pas hésitant, canne dans une main, l'épaule de son épouse Bernadette sous l'autre, est apparu très affaibli.
A lire aussi


Appuyé sur sa canne et sur l'épaule de Bernadette, c'est un Jacques Chirac visiblement très affaibli qui est apparu ce jeudi, en compagnie de François Hollande, à l'occasion de la cérémonie de remise du prix de la Fondation Chirac, au musée des arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques, à Paris (7e arrondissement). Une distinction remise au médecin congolais Denis Mukwege, pour son action en faveur des femmes victimes de viol dans les conflits armés et l'organisation Femme Africa Solidarité.

L'hommage du Quai Branly à l'ex-Président

Une première depuis trois ans, pour l'ex-président de la République (1995-2007), à la santé fragile. Le regard un peu perdu, Jacques Chirac a peiné pour parcourir les quelques mètres qui le séparaient de son siège. Précédé par François Hollande et suivi de Valérie Trierweiler, l'ancien chef de l'Etat a été longuement applaudi par l'assistance.

Le président de la République, François Hollande a tenu à saluer l'engagement de son prédécesseurs « pour des valeurs qui nous unissent tous ». Et le chef de l'Etat d'ajouter : « On comprend mieux à partir de cet attachement pour les cultures, les civilisations (…) votre détermination dans la lutte contre le racisme ».

Les deux corréziens d'adoption n'ont jamais fait mystère de leur proximité. En juillet, dernier, alors en déplacement dans son fief de Tulles, François Hollande n'avait pas hésité à rendre une visite, non prévue dans l'agenda présidentiel, au couple Chirac. L'ancien locataire de l'Elysée avait quant à lui appelait, en 2011, à voter pour le candidat socialiste à l'élection présidentielle, au détriment de son ex-ministre de l'Intérieur et ancien Président, Nicolas Sarkozy.

Première apparition publique depuis octobre

La dernière apparition de Jacques Chirac remontait au mois d'octobre. Il avait été aperçu plusieurs fois à la terrasse du café Sénéquier, à Saint-Tropez (Var), ne manquant pas de poser pour quelques photographies prises par les badauds alentours. « Malgré son incapacité physique à se déplacer de façon alerte, il a tout à fait son esprit », avait estimé, sur RTL, Arthur, l'un des responsables de l'établissement tropézien.


Le 22e président de la République, qui fêtera ses 81 ans le 29 novembre, est atteint d'anosognosie. Diagnostiqué en 2011, il s'agit de l'un des symptômes de la maladie d'Alzheimer, se traduisant par l'incapacité de reconnaître la maladie ou la perte de capacité fonctionnelle. Une maladie qui se rencontre essentiellement en cas de lésion d'un hémisphère, principalement après un accident vasculaire cérébral. Jacques Chirac avait été hospitalisé en 2005 pour un AVC.

VOIR AUSSI
Valérie Trierweiler : "les gens ne me connaissent pas"
François Hollande de plus en plus impopulaire
"Campagne intime" : le documentaire sur le couple Sarkozy-Bruni