Philippe Lottiaux : qui est le candidat FN à Avignon, énarque... et comique ?

Philippe Lottiaux : qui est le candidat FN à Avignon, énarque... et comique ?
Philippe Lottiaux : qui est le candidat FN à Avignon, énarque... et comique ?
Philippe Lottiaux sera la tête de liste FN aux municipales à Avignon (Vaucluse). Ex-directeur général des services du maire UMP de Levallois-Perret, Patrick Balkany, cet énarque de 47 ans, tente également d'être humoriste. A la scène, la dernière recrue des Le Pen sévit sous le nom de Philippe Bacart.
A lire aussi


C'est la dernière prise du Front national à droite. Présenté, vendredi 29 novembre, par la députée du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen et la présidente du FN, Marine Le Pen, Philippe Lottiaux est la tête de liste du Rassemblement bleu Marine à Avignon pour les prochaines élections municipales.

Un parachutage dans le Vaucluse pour cet énarque de 47 ans (promotion Victor-Hugo en 1991) qui a été, pendant dix ans, le Directeur général des services (DGS) du maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Patrick Balkany. « J'ai géré une ville dynamique où les gens sont heureux de vivre », explique l'homme qui se présente comme « un vieux RPR ».

Philippe Lottiaux alias Philippe Bacart

« Joie » donc dans la commune altoséquanaise et perquisitions de la brigade de répression de la délinquance économique à la mairie de l'ex-DGS, dans le cadre d'une possible utilisation par les époux Balkany d'employés municipaux à des fins personnelles. Ceci alors même que Marion-Maréchal Le Pen et Marine Le Pen ont fait de la dénonciation du « clientélisme » un des axes de campagne du FN pour les municipales.

Candidat frontiste à la ville, Philippe Lottiaux est Philippe Bacart à la scène. L'humoriste publie sur YouTube des imitations, plus ou moins fidèles, de Fabrice Luchini, Marc-Olivier Fogiel ou François Fillon.



L'homme est actuellement à l'affiche d'un spectacle présenté comme « politiquement comique », intitulé Les fabuleuses aventures de Patmol 1er. L'affiche du one-man show, met en scène le président de la République, François Hollande, représenté sous les traits de François Ier.



Philippe Bacart avait fait une apparition, en 2011, dans l'émission de Laurent Ruquier On ne demande qu'à en rire, indique Midi Libre. De rire, il n'en fut pas franchement question puisqu'il avait obtenu les plus mauvaises notes du jury, pour l'interprétation d'un sketch baptisé Le candidat à la chasse aux 500 signatures. Prémonitoire ?