Municipales à Paris : Bernadette Chirac soutient les Tibéri devant NKM

Municipales à Paris : Bernadette Chirac soutient les Tibéri devant NKM
Municipales à Paris : Bernadette Chirac soutient les Tibéri devant NKM
Dans cette photo : Bernadette Chirac
NKM se serait bien passée de la sortie. Bernadette Chirac, venue soutenir la candidate UMP mardi 17 décembre, n'a pas manqué de dire tout le bien qu'elle pense de Xavière Tibéri qui lui a « tout appris » en politique, alors même que les époux Tibéri sont en guerre ouverte avec la députée de l'Essonne, dans le Ve arrondissement.
A lire aussi
Hidalgo vs NKM : Quel est le meilleur programme pour les municipales à Paris ?
elections
Hidalgo vs NKM : Quel est le meilleur programme pour les...


Il est des invités dont on se passerait volontiers. Nathalie Kosciusko-Morizet a pu le vérifier, mardi 17 décembre, en marge d'une visite de l'hôpital Trousseau (XIIe arrondissement). Bernadette Chirac, venue apportée son soutien à la candidate UMP à la mairie de Paris, n'a pas pu s'empêcher de dire tout le bien qu'elle pense des époux Tibéri, en guerre ouverte avec NKM, devant la nuée de journalistes présents pour l'occasion.

« Les Tibéri sont des grands amis. Jean était un grand ami de mon mari », a lâché l'épouse de l'ex-président de la République. Et de poursuivre : « Xavière était une militante de campagne électorale tout à fait exceptionnelle. Tout ce que j'ai appris de la politique de terrain (…), c'est Xavière qui me l'a appris ». Bernadette Chirac a poursuivi en vantant les mérites de celle qui a « une mémoire colossale des familles, l'appendicite de l'un, le diplôme de l'autre. C'est ça la méthode », a-t-elle asséné.

« N'essayez pas de piéger Mme Chirac »

Groggy, NKM a alors lancé en direction des journalistes : « N'essayez pas de piéger Mme Chirac ». Trop tard, le mal était fait, de quoi faire oublier l'objet initial de ce déplacement consacré à la santé. Il faut dire que la députée de l'Essonne est loin d'être au mieux dans la course à la mairie qui l'oppose à Anne Hidalgo. Outre, le conflit dans lequel elle est engluée dans le Ve arrondissement avec le fils Tibéri, candidat dissident à la succession de son père, condamné dans l'affaire des faux électeurs de la mairie de Paris, NKM est donnée perdante dans le XIVe arrondissement où elle est candidate.

Les intentions de vote dans le XIV placent NKM derrière sa rivale PS Carine Petit, qui la battrait largement au second tour (57% contre 43), selon un sondage Ifop-Fiducial pour le JDD, publié dimanche 15 décembre. Anne Hidalgo battrait la candidate UMP (52,5% contre 47,5%) au second de l'élection municipale, à en croire une enquête d'opinion, Ifop-Fiducial, publiée aujourd'hui.


Dans l'actu