Jean-Marie Le Pen "montre, une fois de plus, son vrai visage et celui du FN"

Jean-Marie Le Pen "montre, une fois de plus, son vrai visage et celui du FN"
Jean-Marie Le Pen "montre, une fois de plus, son vrai visage et celui du FN"
Dans cette photo : Patrick Bruel
Patrick Bruel a « la nausée ». Le chanteur a réagi, lundi 9 juin sur Facebook, aux propos de Jean-Marie Le Pen qui a appelé, vendredi 6 juin, à faire « une fournée », avec l'artiste qui avait indiqué ne plus souhaiter se produire dans les villes dirigées par le FN. Un nouveau dérapage du président d'honneur du parti d'extrême droite, notamment condamné par Cécile Duflot et Najat Vallaud-Belkacem.
A lire aussi
Une marque de rasoirs montre des femmes à poils
News essentielles
Une marque de rasoirs montre des femmes à poils


Quelques semaines après en avoir appelé au virus Ebola pour « régler » les questions d'immigration, Jean-Marie Le Pen a, une nouvelle fois, dérapé. L'eurodéputé d'extrême droite s'en est notamment pris à Patrick Bruel, vendredi 6 juin, dans son "Journal hebdomadaire" publié sur le site du Front national.

Alors que l'interprète de "Casser la voix" avait indiqué qu'il ne se produirait plus dans les villes dirigées par le FN, après les élections municipales de mars dernier, Jean-Marie Le Pen, interrogé sur les propos du chanteur, a lâché : « On fera une fournée la prochaine fois ». Une vidéo retirée du site du FN, mais toujours accessible sur Le Lab d'Europe 1.

« Le vrai visage du FN et de Jean-Marie Le Pen »

Directement visé, Patrick Bruel n'a pas tardé à réagir sur Facebook affirmant que «les délires et les provocations de cet individu ne [l]'atteignent plus depuis longtemps ». Et d'estimer que les propos de l'élu de 85 ans ne font « que montrer une fois de plus son vrai visage et celui du FN ». « Triste », Patrick Bruel conclut son communiqué par ces mots : « la nausée ».



Si Marine Le Pen a dénoncé, dimanche 8 juin, ce qu'elle qualifie de simple « faute politique », les appels à l'exclusion de l'octogénaire se multiplient. « S'il n'exclut pas un de ses membres tenant de tels propos, le FN restera toujours le parti de la nausée républicaine », a indiqué la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, hier sur Twitter.


Duflot refuse « la contamination du discours », Le Pen joue la fausse candeur

Cécile Duflot en appelle, toujours sur le site de microblogging, à la justice et souhaite que « l'auteur de ces propos ignobles » soit poursuivi, « ce qui lui vaudra une énième condamnation », affirme l'écologiste qui entend « refuser la contamination du discours ». Joint par téléphone, ce lundi 9 juin par Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV, Jean-Marie Le Pen a tenu une curieuse ligne de défense : « je ne savais pas » que Patrick Bruel est juif, a déclaré celui qui appelait, en 1995, Patrick Bruel «le chanteur Benguigui ».


27 ans après avoir déclaré, sur RTL, que les chambres à gaz n'étaient qu'un « point de détail » de la Seconde guerre mondiale, Jean-Marie Le Pen qui assure n'avoir jamais « prononcé une phrase antisémite dans (sa) vie politique », pourrait, une nouvelle fois, avoir affaire à la justice. Le Mrap et SOS racisme ont annoncé, hier, le dépôt d'une plainte contre le président d'honneur du FN, déjà condamné pour incitation à la haine raciale et contestation de crimes contre l'humanité.