"Sotte", "prétentieuse" et "mauvaise journaliste" : quand Nicolas Sarkozy tacle Valérie Trierweiler

"Sotte", "prétentieuse" et "mauvaise journaliste" : quand Nicolas Sarkozy tacle Valérie Trierweiler
"Sotte", "prétentieuse" et "mauvaise journaliste" : quand Nicolas Sarkozy tacle Valérie Trierweiler
Dans cette photo : Nicolas Sarkozy
Après « Merci pour ce moment », un nouveau livre politique pourrait défrayer la chronique. Intitulé « Ça reste entre nous, hein ? », il est l’œuvre de deux journalistes du « Parisien » et révèle les confidences les plus acerbes de Nicolas Sarkozy à l'encontre de la classe politique.
A lire aussi
Elle assume d'être une "mauvaise mère" (et les mamans l'applaudissent)
News essentielles
Elle assume d'être une "mauvaise mère" (et les mamans...


Le livre que publient ce mercredi deux journalistes du journal Le Parisien fera assurément couler beaucoup d’encre. Ça reste entre nous, hein ? est un recueil de confidences de l’ancien président Nicolas Sarkozy.  En effet, après sa  défaite lors des élections de 2012, il avait fait mine, pendant une trentaine de mois, de se retirer de la vie politique, tout en recevant régulièrement journalistes et alliés politiques dans ses bureaux de la rue de Mirosmesnil dans le 8e arrondissement de la capitale. Parmi ces derniers, Nathalie Schuck et Frédéric Gerschel. Aujourd'hui, à travers les déclarations du compagnon de Carla Bruni-SArkozy, ils dressent le portrait d’un homme tantôt fanfaron, tantôt revanchard et souvent acerbe.

« Je l'ai toujours trouvée sotte et prétentieuse »

Dans sa ligne de mire, le président François Hollande qu’il juge « mal fagoté » et dont il moque l’amateurisme. « C’est le président ridicule » aurait ainsi lâché Nicolas Sarkozy après la parution d’une photo de l'actuel chef de l’État, casque de scooter sur la tête.

L’ex-première dame, Valérie Trierweiler en aurait également pris pour son grade. « Je l'ai toujours trouvée sotte et prétentieuse », aurait-il déclaré à son sujet, selon les auteurs. Et d’enfoncer le clou : « Ce n'était pas une très bonne journaliste politique et pas une très bonne journaliste culturelle non plus ». Charmant.