Sondage Présidentielle 2012 : percée de Le Pen, Mélenchon et Bayrou

Alors que la France vient de perdre son triple A, et que le gouvernement s'apprête à présenter des réformes pour répondre à l'urgence, trois sondages révèlent la percée dans la course présidentielle des outsiders Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et François Bayrou. Prise de température.
A lire aussi
Sondage Présidentielle 2012 : Mélenchon à la troisième place
elections
Sondage Présidentielle 2012 : Mélenchon à la troisième...


Un sondage OpinionWay réalisé les 10 et 11 janvier pour La Croix donne le classement des candidats à la présidentielle qui proposent, selon les sondés, les meilleures solutions aux préoccupations quotidiennes des Français.  Il fait état d’une percée de François Bayrou qui progresse de quatre points et se place à la troisième position (19%). François Hollande se maintient en tête du classement (22%), il est suivi de Nicolas Sarkozy (21%) avec un gain d’un point. Marine Le Pen gagne aussi un point et se place quatrième (17%), tandis que Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly se situent loin derrière (respectivement 8% et 6%).

Un sondage LH2-Yahoo relève la percée des outsiders tels que François Bayrou, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Réalisé vendredi et samedi dernier, il est susceptible d’enregistrer au moins partiellement les conséquences de l’annonce, vendredi, de la perte par la France de son triple A (dégradé en AA+ par Standard & Poor’s). Il donne en tête des intentions de vote au premier tour le candidat socialiste François Hollande (30%), avec toutefois une perte d’un point et demi. En deuxième position, on retrouve Nicolas Sarkozy ( 23,5%)  mais avec une perte de deux points et demi. Marine Le Pen arrive troisième avec 17% des voix, et un gain de trois points et demi. Elle est suivie de François Bayrou (14%), qui obtient un point de plus. Jean-Luc Mélenchon arrive cinquième avec 8,5% et un gain de deux points. Enfin, Eva Joly peine avec 3% des voix. 

Un troisième sondage OpinionWay-Fiducial réalisé pour Radio Classique et Les Echos signale la progression d’un point de Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen et François Bayrou dans les intentions de vote au premier tour. Si celui-ci avait lieu dimanche, François Hollande recueillerait 27% des votes, Nicolas Sarkozy 25%, Marine Le Pen 17% et François Bayrou 15%.

Interrogés par Le Monde, Brice Teinturier, directeur général délégué d’Ipsos et Edouard Lecerf, directeur général de TNS-Sofres, voient dans la progression de François Bayrou (qui double ses intentions de vote en deux mois) une réédition de sa dynamique de campagne en 2007. Brice Teinturier explique que « François Bayrou prend actuellement autant de voix au centre-droit qu'au centre-gauche. Le sentiment de déception vis-à-vis des deux favoris le sert. ». Edouard Lecerf ajoute qu’ « au moment où les électeurs n'expriment pas un désir fort pour les autres candidats, son positionnement centriste - à la fois hors et dans le système - plait à certains ». La perte du triple A a de fortes chances d’impacter la campagne présidentielle, cristallisant les décisions des électeurs autour de la voie générale à suivre pour la France. A une sortie de l’euro promue par Marine Le Pen, François Bayrou appelle de ses vœux un gouvernement d’unité nationale. En attendant, le chef de l’Etat a annoncé qu’il « parlerait aux Français à la fin du mois » afin de leur présenter des réformes nécessaires qui vont être débattues mercredi avec les partenaires sociaux. Au programme, l’instauration d’une TVA sociale, un temps de travail modulé pour renforcer la compétitivité des entreprises, et une taxe sur les transactions financières.


Elodie Vergelati

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Sondage Présidentielle 2012 : Hollande recule, Sarkozy stagne
Triple A : la grande inconnue de 2012
Marine Le Pen sort les chiffres de son programme présidentiel
1/3 des Français d'accord avec les idées du FN
Protection sociale et emploi : François Hollande reçoit les syndicats
Quotient familial : François Hollande souhaite faire taire la polémique
Le bilan de Nicolas Sarkozy jugé négatif par 70% des Français
Eva Joly : un jour férié pour l'Aïd-el-Kebir et Kippour