Homophobie : la France plus tolérante, malgré un noyau dur persistant

Homophobie : la France plus tolérante, malgré un noyau dur persistant
Homophobie : la France plus tolérante, malgré un noyau dur persistant
Un rapport de l'association SOS homophobie publié lundi conclut que la société française est plus ouverte et plus tolérante face à l'homosexualité, même si un noyau dur d'homophobie résiste. La crise serait la cause du durcissement des commentaires homophobes au travail.
A lire aussi
Un bar de Strasbourg épinglé pour ses noms de cocktails sexistes, racistes et homophobes
News essentielles
Un bar de Strasbourg épinglé pour ses noms de cocktails...


L’association SOS homophobie a publié lundi un rapport qui conclut que la société française est plus ouverte et plus tolérante face à l’homosexualité, même si un noyau dur d’homophobie résiste. Elisabeth Ronzier, présidente de l’organisme, a indiqué que le nombre de témoignages recueillis dénonçant des agressions physiques à l’encontre des homosexuels aurait progressé en un an de 5%, atteignant 1 556.

En effet, les chiffres communiqués dans ce rapport sont uniquement établis à partir des témoignages reçus par l'association, grâce auxquels on a pu savoir qu’Internet reste le bastion des actes de lesbophobie, gayphobie, biphobie ou transphobie (LGBTphobie). Par ailleurs, Mme Ronzier souligne que « la crise et les difficultés durcissent les rapports sociaux » et que « les employeurs et collègues affichent plus librement leur homophobie ». 69 % des signalements proviennent d'hommes, mais les cas concernant les lesbiennes ont augmenté de 28%, et ceux concernant les transsexuels sont passés de 8 en 2008 à 66 en 2011, soit une hausse de 54%.

Les départements où les témoignages homophobes sont les plus nombreux sont Paris, le Nord, la Gironde, le Rhône, le Var, les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne. En ce qui concerne les agressions physiques, elles sont passées de 125 cas en 2010 à 152 en 2011. La publication de ce rapport intervient à quelques jours de la Journée mondiale contre l’homophobie célébrée le 17 mai.

Lire le rapport annuel 2012 de SOS Homophobie

Alexandra Gil

Avec AFP
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Mariage gay : 63% des Français disent oui
François Hollande favorable au mariage gay
Les entreprises françaises ne sont pas gay-friendly